Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Pendant ce temps, à Nouakchott un mystérieux phénomène a fait trembler le peuple…


A.O.S.A
Jeudi 6 Mars 2014 - 03:32


Pendant ce temps, à Nouakchott un mystérieux phénomène a fait trembler le peuple…
Si je n’avais pas visité le seul site francophone qui rapporte l’affaire, je n’aurais certainement pas fait attention au ton mystérieux de cette conversation à voix basse chez le voisin.
 
En Mauritanie à cause de la poussière, les fenêtres des salons sont souvent fermées derrière d’épais rideaux. Il est donc rare d’entendre ce qui se passe chez les voisins sauf en cas de dispute, ce qui arrive régulièrement dans les foyers mauritaniens où alors cela prend des proportions qui peuvent inquiéter les étrangers sans surprendre le mauritanien qui sait que tout ce bruit se termine comme si de rien n’était.
 
Ma fenêtre n’étant quasiment jamais fermée par tous les temps, j’entends non pas ce qui se passe dans le salon du voisin mais ce que racontent les domestiques car la cuisine est juste là avec entre elle et le mur un petit espace où l’on liquide le mouton après une nuit à brailler à mes oreilles, où l’on fait la cuisine sur les fourreaux à charbon, où l’on étend le linge, en un mot c’est un des domaines des domestiques qui peuvent là palabrer, fumer tout en travaillant avec quelquefois des amis qui arrivent là en longeant le mur qui fait le tour de la maison depuis l’entrée.
 
Là tout d’un coup j’entends un homme parler de Lune à voix basse en cherchant religieusement à en savoir plus à propos de ce phénomène surnaturel que je venais de survoler sur rapideinfo. En effet, il paraît qu’aujourd’hui dans le quartier Arafat et même ailleurs, certains ont vu la Lune en plein jour comme cela arrive pour des petites raisons techniques que chacun sait ou peut découvrir par Google mais là, il semble que c’était la première fois que certains voient ce phénomène assez banal pour les lève-tôt à certaines époques.
 
Tout de suite le téléphone arabe fit son travail et voilà comment plusieurs heures après presque vers midi, le domestique de tevrag-zeina venait d’apprendre qu’à Arafat un phénomène surnaturel s’est produit coïncidant avec l’affaire de la profanation du coran. A entendre la moitié de la communication à savoir la partie à sens unique n’ayant pas le combiné à l’oreille, on sentait toute l’inquiétude du domestique mêlée toutefois à une réelle perplexité. Alors il demanda « es-tu sûr ? Es-tu sûr ? Pourtant j’ai bien regardé, je ne vois rien du tout »
 
En fait celui qui annonçait le phénomène n’a fait que transmettre, en fin de matinée, le résultat du plat à l'issue du téléphone arabe décroché de bonne heure qui, après une bonne route et autant de passeurs tous plus cuisiniers les uns que les autres,  fit passer un banal phénomène momentané le  temps que la lumière du soleil soit plus vive à un phénomène surnaturel à rapprocher sans mystère de l'affaire du coran déchiré vu qu'il serait encore d’actualité à midi, heure des lunettes de soleil.
 
C’est là qu'une dame de la maison fit son entrée dans la cuisine en appelant le boy qui n’avait certainement pas dû entendre plusieurs appels, de là l’arrivée de madame. Au ton avec lequel il annonça la nouvelle à la dame, on sentait un doute dans la voix car il devait se dire que si un phénomène surnaturel de cette ampleur s’était produit, il l’aurait entendu dans le salon chez le patron et non clandestinement dans l’arrière-cuisine à midi.
 
Au silence de la dame après la nouvelle venant du boy qui lui annonça, selon ses sources qui se résument à un royal et mystérieux " on m'a dit ", avec un ton qu'il a dû entendre chez le patron, qu’à Arafat la lune s’était levée en plein jour, on pouvait clairement deviner le regard inquiet pour la santé mentale du boy ou juste le regard consterné ou amusé par tant de sottise car si c’était arrivé, elle n’allait pas l’apprendre par le boy à midi dans la cuisine. Il y eut un long silence, puis la femme est partie sans dire un mot sauf un peu plus loin pour lui dire qu’il ferait mieux de surveiller le fourreau que de regarder le ciel.

Sitôt la dame disparue, l’homme, toujours un peu absent, repris son téléphone tiraillé entre sa source au-delà de tout soupçon et le silence dans la maison à propos d’une affaire pareille mais l'expérience de la qualité des nouvelles selon qu'on les entend dans le salon en servant le thé ou qu'on les reçoit via les sources de son domaine, lui remit certainement les idées en place.
 
C’est là que j’ai perdu le fil de l’histoire car le domestique a dû raccrocher pour faire le point sans savoir que pour une fois sa source était en avance sur le salon trop occupé par d'autres affaires qui remuent la république : en effet, à Arafat et même ailleurs, on a vu ce jour la Lune de jour.

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires