Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Pêche artisanale : Les chinois prennent la place des sénégalais en Mauritanie


Lu sur le web
Jeudi 13 Décembre 2012 - 11:30

En marge d’une rencontre avec la presse sur la clôture de la semaine de la pêche durable initiée par Greenpeace Afrique, les soucis des pêcheurs sénégalais en Mauritanie sont revenus au cœur du débat. Et c’est le Secrétaire général du groupement des armateurs et industriels de la pêche du Sénégal (GAIPES) qui explique comment les chinois ont pris complètement la place des sénégalais chez notre voisin.


Pêche artisanale : Les chinois prennent la place des sénégalais en Mauritanie
La Mauritanie a ouvert ses vannes selon M. Dougoutigui COULIBALY, car le gouvernement mauritanien a signé un protocole avec un groupe chinois pour 25 ans. Dans ce protocole le nombre de bateaux ainsi que le nombre d’espèces à pêcher sont illimités, un port est mis à leur disposition en un mot dit M. COULIBALY, les chinois ont tout en Mauritanie dans le domaine de la pêche.

Des facilités extraordinaires qui a ses yeux doivent amener le gouvernement du Sénégal à revoir la coopération avec la Mauritanie dans ce secteur. Le Secrétaire général du GAIPES d’ajouter qu’en matière de pêche, la Mauritanie fonctionne sur le principe des quotas ce qui n’est dans les habitudes des pêcheurs sénégalais, seul le président mauritanien peut accorder une dérogation dans ce sens.

Tout cela selon M. COULIBALY découle de relations heurtées entre Nouakchott et l’ancien régime ce que l’équipe de Macky SALL doit régler pour l’avenir des pêcheurs sénégalais.

Lu sur www.pressafrik.com

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires