Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Patrice Neveu : "Le match de Dubaï était celui du renouveau pour les Mourabitounes, dont c'était le grand retour au plan international"


Sport
Lundi 16 Avril 2012 - 18:53

Sélectionneur de la Mauritanie, 202e au classement FIFA, Patrice Neveu a effectué dimanche son baptême du feu contre l'Egypte (0-3). Nullement affecté, il développe sa stratégie pour relancer une sélection au fort potentiel privée de compétition depuis plusieurs années...


Patrice Neveu : "Le match de Dubaï était celui du renouveau pour les Mourabitounes, dont c'était le grand retour au plan international"
Autres articles
«Patrice Neveu, vous venez de vous incliner contre l'Egypte (0-3) pour votre premier match avec les Mourabitounes. Pas trop déçu ?

Oh que non ! A la base, on a accepté ce match amical loin de chez nous pour s'étalonner face à un grand d'Afrique. On a pris ce risque. Après trois mois de travail, je souhaitais voir à quel niveau mon groupe de joueurs se situait. J'ai désormais une idée très précise du Championnat local, je connais la qualité de mes garçons, mais j'ai noté une certaine lassitude aussi, par rapport au Championnat.

La Mauritanie n'avait plus joué de match depuis 2010, le réveil a été difficile...

On était face à un adversaire solide, qui nous a respectés dès la première minute. Je l'ai dit d'ailleurs à Bob (Bradley, le sélectionneur américain de l'Egypte). C'était un excellent test. On a lâché pendant 12 minutes en première période. Ensuite, j'ai poussé une petite gueulante et on a été meilleurs en seconde. Le match de Dubaï était celui du renouveau pour les Mourabitounes, dont c'était le grand retour au plan international, et il en appelle d'autres.

Vous n'êtes pas engagé en éliminatoires de la CAN 2013. Que préparez-vous au juste ?

Pendant plusieurs années, le pays a été suspendu de compétition par la CAF pour avoir déclaré forfait. On prépare un tournoi amical en Palestine à la mi-mai, où j'irai avec des locaux. Ensuite, on a la Coupe arabe des Nations en Arabie saoudite (en juillet). Je souhaite y aller avec quelques pros.

Justement, vous aviez lancé en février dans France Football un appel à tous ces joueurs qui sont basés à l'étranger. Quel a été le retour ?

Une cinquantaine s'est manifestée, mais en fait il n'y en a qu'une quinzaine qui ont le niveau requis. Je reviens d'ailleurs d'un séjour en France où j'ai parlé avec des joueurs. On a l'accord de Oumar Ndiaye (Vannes), Diallo Guidileye et Ba Adama (Brest), Camara de Decize (CFA2). On espère aussi Dominique da Silva (Ahly le Caire).

L'ossature restera-t-elle formée par les joueurs locaux ?

C'est bien mon intention, d'autant que l'on jouera aussi une qualification au prochain CHAN (la CAN des locaux). Je vais m'appuyer sur ces joueurs issus du Championnat, un peu à la manière d'un Hervé Renard avec la Zambie, qui a construit son équipe avec des joueurs du cru.

Dans quelles conditions travaillez-vous localement ?

Je suis installé à Nouakchott en permanence, en compagnie de mon fidèle adjoint Nicolas Santucci. On forme un binôme qui fonctionne bien, c'est important, surtout quand on est expatriés. Je travaille aussi avec Pape Seck, un ancien international et adjoint local. On voit beaucoup de matches, on suit les joueurs à l'étranger. C'est un vrai travail de fond.

A l'occasion de ce match contre l'Egypte, on a vous a interrogé sur votre passage sur place. Envie d'y retourner ?

J'ai effectivement entraîné Ismaïli et Smouha, un club plus modeste. Comme je l'ai déclaré à la télévision égyptienne, je crois que tout entraîneur passé par ce pays y reviendrait avec plaisir. Mais aujourd'hui, c'est ma mission avec la Mauritanie qui me passionne. Le challenge est beau.»

Propos recueillis pas Frank Simon, à Dubaï
Source : FRANCE FOOTBALL


cg[u[Un week-end à Dubaï :]u

Dubaï, centre technique de la fédération émiratie. Sifflet à la bouche, Patrice Neveu guide une séance d'entraînement tonique, à quelques heures de son tout premier match sur le banc mauritanien (0-3 contre l'Egypte). Ils sont une vingtaine de Mourabitounes à s'égayer sur le gazon vert, venus pour la moitié d'entre eux de Tevragh Zeina, le leader du Championnat national. Les autres évoluent au Cansado, à l'ASAC Concorde aussi. A l'autre bout du terrain, son adjoint Nicolas Santucci, qui l'accompagne depuis son passage sur le banc de la RD Congo (2008-10) travaille avec les gardiens.

Pour la 202e nation - lanterne rouge - du classement FIFA, l'instant est historique : la sélection n'a plus disputé une rencontre officielle depuis 2010. Et son dernier match de compétition, c'était en 2008, face au Maroc en éliminatoires de la Coupe du monde 2010... «A notre arrivée à la tête de la fédération, nous avons hérité de ces sanctions, raconte le président de la FFRIM, Ahmed ould Abderrahmane. Et le classement FIFA ne reflète absolument pas la réalité de notre football, qui est le sport roi chez nous.»

Après avoir fait l'audit de sa sélection, le premier dirigeant du foot mauritanien s'est mis en quête d'un technicien susceptible de la relancer. «J'ai décidé de miser sur Patrice Neveu, qui est un spécialiste du football africain. Il a aussi fallu faire comprendre aux autorités que pour que la sélection décolle, il fallait l'implication de l'Etat. C'est fait.» Sur le plan local, la Fédération a décidé de porter le nombre de clubs de D1 de 9 à 14. «Le Championnat s'en trouve renforcé. Et pour la première fois, nous avons un grand sponsor, l'opérateur Mauritel.»

Privée d'éliminatoires de CAN, la Mauritanie prépare d'autres échéances, comme le CHAN et la Coupe Arabe. «Le fait de ne pas participer nous permet quand même de travailler en amont. Et puis, ce plan est valable pour les catégories de jeunes. Dernièrement, nos juniors ont battu l'Algérie et fait nul avec la Tunisie dans le tournoi UNAF (union zonale nord africaine). On a de vraies potentialités chez nous en terme de joueurs.» Depuis quelques jours, les offres de matches amicaux affluent de nouveau. Preuve que la Mauritanie intéresse. Elle ne devrait plus rester très longtemps dans les bas-fonds du classement FIFA...]cg
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter