Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Partager l'islam et le reste


Tribunes
Mardi 6 Septembre 2011 - 10:22

Une ONG appelée « initiative d'opposition au discours extrémiste » (si si!) largement reprise par les médias publics d'état a entamé une tournée de sensibilisation à l'intérieur du pays, sur les dangers des discours extrémistes. Il s'est arrêté ce week-end à Kaédi.


Partager l'islam et le reste
Dans son exposé, le président de l'ONG, M. Mohamed ould M'Barek, a insisté sur la nécessité de préserver l'unité nationale pour assurer la pérennité de la cohésion sociale de toutes les composantes de la Mauritanie. «L'Islam que nous partageons tous doit être le ciment de cette unité» explique-t-il.

Depuis trente ans au moins qu'on entend ce discours creux sur «l'islam comme ciment en Mauritanie», il faudrait dire à ce monsieur-président-d'une-ong-cartable que l'islam aurait dû rationnellement jouer ce rôle de catalyseur de consciences, mais ses représentants, oulémas en tête, ne sont pas très catholiques dans leurs khoutbs à deux ou trois vitesses. Ils sont plus préoccupés de plaire à notre Aziz national qu'à craindre les foudres du Tout-Puissant.

Ensuite, si il veut voir un recul du discours extrémiste (lequel?) il devrait s'empresser de courir voir les autorités pour leur demander de partager, en plus de l'islam, les ressources du pays avec toutes les composantes sociales et communautaires du pays, de partager l'accès égalitaire selon les compétences à n'importe quel poste administratif, de partager l'égalité devant la loi, de partager le respect mutuel dû à n'importe quel citoyen mauritanien, de partager les mêmes écoles de qualité dans lesquelles ces autorités envoient leurs enfants quand la populace stagne (que dis-je?), coule dans un système éducatif public et privé qui atteint des sommets de nullité.

Quand tous ces partages auront été constaté, monsieur Ould M'Barek, les discours extrémistes que vous dénoncez, qui sont en réalité des revendications légitimes et justes s'atténueront d'eux-mêmes.

Une unité nationale ne se décrète pas. Elle se travaille dans la réconciliation des cœurs et le dialogue permanent. Ce qui n'a jamais été sincèrement encore fait. Quand on le fera, une bonne fois pour toutes, que les vérités auront été dites, et les cœurs apaisés, les gens se réconcilieront d'eux-mêmes.

MLK
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter