Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Parachutages d’armes US à l’Etat islamique ? Cherchons preuves tangibles…


Lu sur le web
Mardi 1 Septembre 2015 - 15:45

Des informations font état de temps à autre de parachutages d’armes et de munitions aux djihadistes de l’Etat islamique par des avions américains, dans des zones de combat les opposant aux milices chiites irakiennes ou kurdes syriennes.


A notre connaissance, l’EI ne manque pas d’armes, s’étant emparé des stocks entreposés dans les camps militaires syriens, dans la région de Ninive, ou encore à Ramadi. Il a les moyens d’en acheter à des trafiquants et peut-être même d’en livrer aux organisations qui lui ont prêté allégeance à l’étranger.
 
Lors d’une conférence anti-takfirisme organisée à Qom, réunissant tous des représentants des divers courants de l’islam, le Guide suprême iranien Ali Khamenei a parlé de cinq parachutages d’armes à l’EI : « Nous nous sommes dit que c’était peut-être une erreur ! Puis nous avons vu qu’ils continuaient à le faire…
 
euvent-ils commettre cinq fois une erreur ? ». Certes, les Etats-Unis ne sont pas à une « erreur » près, mais pas à un « coup tordu » près non plus. Tout est possible de la part de la CIA ou du MI6.
 
Pour l’instant, le Pentagone n’a reconnu qu’un parachutage tombé – par erreur – entre les mains de l’EI, mais, après la diffusion par Daech, en octobre 2014, d’une vidéo dénonçant la livraison d’armes et de munitions aux « infidèles » du PKK et du PYD, assiégés dans Kobané.
 
Depuis, Al-Hashd al-Shaabi – les Forces de mobilisation populaire irakiennes - affirment avoir abattu deux hélicoptères US bourrés d’armes destinées à Daech, près d’Al-Baghdadi, à l’ouest de la région d’Al-Anbar ; un juge irakien assure que deux avions britanniques l’ont également été.
 
On aimerait voir les photos des débris qui seraient en procession du Comité de Sécurité et de Défense du Parlement irakien, et savoir ce que sont devenus leurs pilotes. Pourquoi aucun député n’a réclamé une enquête parlementaire ?
 
Des hélicoptères US venant « de Turquie ou d’Israël » auraient transportés des djihadistes blessés vers des hôpitaux « en Syrie ou ailleurs ». Facile à dire, mais pas assez précis pour être crédible.
 
Trois Marines américains auraient été parachutés d’un hélicoptère Apache du côté de Moussayyab, dans la province de Babel. Si c’est vrai, sait-on ce qu’ils ont fait ensuite ?
 
Le 24 août dernier, un haut responsable du renseignement irakien a déclaré à l’agence iranienne Fars News, « sous couvert d’anonymat », que « les combattants présents aux avant-postes du combat contre ISIS (l’État islamique) voient toujours des hélicoptères américains survoler les zones contrôlées par ISIS et parachuter des armes et des aides d’urgence ».
 
 Comment se fait-il qu’aucun officier n’ait pensé à filmer ces livraisons ? « Secret défense », sans doute ! En fait, tout cela sent l’amateurisme, la mauvaise propagande de guerre et une méconnaissance crasse du fonctionnement des médias occidentaux.
 
On imagine le scandale qui éclaterait si les derniers « coups tordus » des services secrets occidentaux au Proche-Orient étaient dénoncés, documents à l’appui. Telles quelles, les informations sur les livraisons d’armes US à l’Etat islamique n’ont aucune chance d’être prises au sérieux au-delà des cercles politiques anti-impérialistes dont elles font les délices.
 
franceirak
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires