Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

PETIT PORTRAIT D’UN SILENCIEUX METHODIQUE


Actu Mauritanie
Dimanche 30 Août 2015 - 23:41

Au tout début de nos années d’exil à Dakar, il nous fascinait par sa tranquillité méthodique. Son sourire au coin des lèvres figurait une malice intelligente fondée, certainement, sur cet héritage d’exégète des textes, qu’il était. Alpha Diallo était l’incarnation d’une démarche qui ne signifiait point lenteur, mais ardeur dans la pensée.


PETIT PORTRAIT D’UN SILENCIEUX METHODIQUE
Fin politicien avec ce débit typique de celui qui réfléchit sur chaque mot et de son poids dans la trajectoire globale d’un discours combatif et à vocation universelle.

Alpha Diallo était puits de silence, un acier dans la pensée profonde, celle qui cherche à libérer nos esprits de toutes les entraves. Il ne peut pas avoir pioché dans la philosophie de Karl Popper pour rien. Je me surprends comparant son itinéraire à celui de Karl Jaspers, un autre allemand de la pensée puissante.

Ce professeur interdit d’enseignement, de publication sous le régime nazi et qui revient, finalement, dans la fonction de recteur. Il sera chargé de penser la réforme des universités contaminées par les idées génocidaires du nazisme. Il pardonne (victime d’ostracisme pour son origine ethnique. Il a échappé à la solution finale) et écrit un livre lumineux, « De l’université », d’une actualité brûlante sur la réforme des universités.

Je ne cherche point à comparer les itinéraires, mais attirer l’attention sur les inspirations philosophiques de ce grand Homme qui mérite une véritable consécration, un hommage à la hauteur de ce qu’il représentait et de ce qu’il représente, aujourd’hui disparu, pour une frange  de notre jeunesse.

Au-delà du leader politique, c’est l’enseignant qui peut aussi retenir notre attention, car il était non seulement chargé de veiller, mais aussi de transmettre l’essence de la notion de LIBERTE que toute université digne de ce nom enseigne, ancre et perpétue de génération en génération.

Il est parti en douceur, lui dont le sourire restera comme la marque indélébile de son ouverture d’esprit. Il valide sa main tendue pas pour quémander, mais pour assouvir un idéal de paix et de développement sur des bases repensées.

L’éternité de ta sincérité traversera le corps de tes héritiers et des continuateurs de ton œuvre humaine et intellectuelle.
À présent repose en paix sous cette terre que tu as défendue, et dont la défense nous incombe à présent.
 
Yoo Allah yuurmomo yaafoomo
 
Aamiin
 
BASSEL NGAÏDE (DAKAR, 28/08/2015)
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires