Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ould Abdel Aziz : "Un partenaire peu fiable" selon La Lettre d’informations stratégiques


Actualité
Mardi 4 Décembre 2012 - 10:40


Ould Abdel Aziz : "Un partenaire peu fiable" selon La Lettre d’informations stratégiques
bDans sa livraison datée du 29 novembre TTU Monde Arabe qui est une lettre hebdomadaire d’informations stratégiques basée à Paris décrit Aziz comme un partenaire peu fiable. [Taqadoumy publie l’article de TTU dans son intégralité.]b


Le retour au pays du président mauritanien, après quarante jours de traitement médical en France (TTU n° 754), nʼa pas apaisé la scène politique locale ni permis de restaurer la confiance avec Paris. Sur ce dernier point, lʼ entretien entre le président François Hollande et son homologue mauritanien, à la veille de son départ pour Nouakchott, «nʼa pas été à la hauteur de nos attentes», a confié à TTU un responsable sécuritaire français.

En rejetant la participation de son pays à une intervention militaire, le chef de lʼEtat mauritanien sʼest dans le même temps refusé à ouvrir des négociations avec le groupe Ansar Eddine, quʼil considère lié aux terroristes. Une position que Paris juge «difficile à comprendre», selon la même source, et qui, pour lʼheure, isole Nouakchott.

Au plan intérieur, lʼopposition mauritanienne, qui avait multiplié les manifestations contre la vacance du pouvoir et appelé à instaurer un gouvernement dʼunion nationale pour préparer la transition, maintient la pression. Pour les représentants de la Coordination de lʼopposition démocratique (COD), Mohamed Ould Abdelaziz, dont ils contestent la légitimité depuis le putsch de 2008, doit quitter le pouvoir et permettre lʼorganisation dʼune élection présidentielle anticipée, afin de mettre fin à la crise institutionnelle de 2011, depuis le blocage des élections législatives et municipales, et «restaurer un ordre démocratique». Revenu depuis peu sur la scène politique, le colonel Ely Ould Mohamed Vall, ancien président de la transition (2005-2007), apparaît désormais comme un soutien de poids à ce mouvement de contestation. De passage il y a quelques jours à Paris, où il a ses entrées, il aurait, selon des sources diplomatiques, été discrètement reçu par des officiels français. Paris sʼinquiète autant des tensions internes qui affaiblissent lʼautorité du chef de lʼEtat que de la fiabilité de ce partenaire et allié traditionnel de la France, dont elle a besoin du soutien sur le dossier malien.

Source : TTU MONDE ARABE - N° 755 - 29 NOVEMBRE 2012 via Taqadoumy
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires