Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Où est passé le GGSR ?


Vu de Mauritanie par MFO
Mercredi 1 Avril 2015 - 13:30

Quand il a été créé, le Groupement général de sécurité routière (GGSR) a été dédié à la circulation routière, à sa sécurisation, empiétant ainsi sur le champ de la police nationale. La présence de ses agents a été, ces dernières années plutôt bien perçue par les usagers de la vois publique. Surtout que ces agents appliquaient plus ou moins rigoureusement la loi, tout le monde leur reconnaissant l’absence de corruption notamment. Même si on va noter quelques dérives chez les agents dont certains seront mêlés à des actes criminels. N’empêche, l’appréciation générale était plutôt bonne.


Où est passé le GGSR ?
Depuis un certain temps, les agents du GGSR se contentent de rester aux abords des carrefours, intervenant rarement pour jouer aux doublons avec les feux : quand le feu est au rouge, ils font signe aux usagers de s’arrêter, quand il est au vert, ils leur disent de passer. Alors que le travail aurait été plus judicieux et plus porteur, s’ils s’étaient limités à dresser des procès-verbaux contre les contrevenants en matière de circulation routière.
 
Cette attitude les a amenés à se retrouver dans des situations d’accointance avec les usagers, surtout les plus jeunes et donc les moins conscients. C’est ce qui fait que des scènes comme celle qui fait le buzz actuellement sur les réseaux sociaux. On y voit un jeune agent du GGSR bousculé par un jeune conducteur qui le prend sur le capot de la voiture et qui le traine quelques mètres avant l’intervention d’un autre GGSR.
 
La scène filmée et diffusée sur le net, a été largement commentée par les internautes mauritaniens. Certains y ont vu la déchéance de l’Autorité publique, d’autres l’expression de l’arrogance de ces jeunes immatures qui circulent dans des cylindrés dernier cri.
 
Mais l’essentiel ici est de savoir si oui ou non, une suite a été donnée à cet incident, du reste très grave, et laquelle ? Est-ce que le jeune qui commet ainsi une tentative d’homicide volontaire a été poursuivi ou s’il a dû son salut aux interventions qui ne manqueront pas d’avoir lieu ?
 
En attendant, il faut signaler que le GGSR est actuellement dans une phase de délitement. Sa présence sur les routes est de moins en moins significative. Ses relations avec sa tutelle – Ministère de l’intérieur – est exécrable parce que son nouveau commandant croit qu’il s’agit d’un corps relevant des forces armées. Alors que ses partenaires du département des transports se plaignent des excès du commandement du GGSR avec lequel tout lien est presque coupé. Le retour sur les routes de la police dans certains quartiers de Nouakchott sonne comme un échec pour ce corps pourtant destiné à être un corps d’élite.   

Mohamed Fall Oumere
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter