Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Offshore leaks: qui sont les personnalités concernées dans le monde?


International
Jeudi 4 Avril 2013 - 19:25

La publication d'une enquête collaborative met en lumière les détenteurs de comptes ou de sociétés offshores dans le monde. Parmi les noms cités, on y retrouve de nombreuses personnalités politiques... et leurs proches.


Offshore leaks: qui sont les personnalités concernées dans le monde?
Autres articles
Fouillant dans les milliers de documents sur des comptes offshore reçus par le consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), Le Monde a découvert que Jean-Jacques Augier, trésorier de campagne de François Hollande, est actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans.

Mais Le Monde n'est pas le seul journal à enquêter, l'ICIJ ayant partagé sa base de données avec 38 médias dans le monde. Qui sont les Jean-Jacques Augier du reste de la planète?
publicité

En Azerbaïdjan, le Président

Le président Ilham Aliyev et sa famille sont présents dans les documents, avec des entités créées en 2008 au nom des filles Arzu et Leyla. Leur directeur est un businessman des îles vierges britanniques, Hassan Gozal, dont l'entreprise de construction a remporté des contras majeurs en Azerbaïdjan.

Au Canada, le mari d'une sénatrice

Tony Merchant, le mari de la sénatrice Pana Merchant, est un avocat et un ancien homme politique, connu pour ses désaccords avec les impôts canadiens. Les documents indiquent qu'il a créé un trust en 1998 dans les îles Cook, et déposé au moins 1,7 million de dollars canadiens (1,3 million d'euros) dessus, le tout dans le plus grand secret possible. Une note précise ainsi de ne communiquer avec Merchant que par courrier:

«Envoyez le moins de correspondance possible. N'envoyez pas de fax au client. Il en fera une attaque.»

Aux Philippines, la fille de Marcos

Maria Imelda Marcos Manotoc –aujourd'hui gouverneure d'une province–, est listée comme la «conseillère en investissement» et la bénéficiaire d'une entité dans les îles vierges britanniques, qu'elle ne cite pas dans sa déclaration d'intérêts philippine. Le journal local Rappler précise que la commission philippine pour le bon gouvernement cherche à savoir si la Sintra Trust contient une partie des 5 milliards de dollars que le président Marcos aurait récolté grâce à de la corruption.
En Mongolie, l'ancien ministre des Finances

Si Bayartsogt Sangajav est aujourd'hui à la tête du parlement de Mongolie, les révélations de l'ICIJ pourraient bien lui coûter sa place. L'homme, ancien ministre, est titulaire d'un compte et d'une société offshore (Legend Plus Capital Limited) en Suisse. Dans une interview accordée aux journalistes qui enquêtaient sur ses avoirs, il a avoué que son compte a pu héberger jusqu'à plus d'un 1 million de dollars, durant son mandat de ministre des Finances, entre septembre 2008 et août 2012.

«C'était un pari risqué mais nous voulions essayer. Les banques étrangères arrivaient en Mongolie et nous encouragaient à investir à l'étranger. Je n'aurais pas dû ouvrir ce compte.»

En Russie, l'épouse du Premier vice-Premier ministre russe

Olga Chouvalov, femme du Premier vice-Premier ministre russe, Igor Chouvalov, est répertoriée comme détentrice de la société offshore Severin Enterprises, fondée par l'agence Amond&Smith basée à Moscou. La société héberge elle-même d'autres structures dans les îles vierges britanniques. L'intéressée n'a pas souhaité répondre aux questions de l'ICIJ. Mais ce n'est pas la première fois que le couple est touché par de telles histoires. En mars 2012, Igor Chouvalov s'est retrouvé accusé de corruption par le militant politique Alexeï Navalny.

Cécile Dehesdin et Robin Panfili
Lu sur slate.fr
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire