Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

OULD TEGUEDI : L'international mauritanien de Saïda se confie


Sport
Lundi 14 Mai 2012 - 12:43

Dahmed Ould Teguedi est né le 15 novembre 1984 dans la province d'ATAR (Mauritanie). L’international mauritanien est passé par toutes les catégories (minime, cadets et juniors) au Nadi Riadhi de Teyarett à Nouakchott . Il a évolué au sein de l’Equipe Nationale mauritanienne junior (2001-2002). Après avoir joué en division Une avec Delta Teyarett, au cours de l’année 2002-2003, et avec l’ASAC Concorde de Nouakchott en 2004. Le meneur de jeu mauritanien a été sélectionné et retenu en Equipe Nationale A depuis l’année 2006.


OULD TEGUEDI : L'international mauritanien de Saïda se confie
Après un passage très remarqué en Algérie au MC Saïda (2007-2009) où il a été élu meilleur joueur étranger, il s'envolera au Royaume du Maroc. Teguedi signera avec l'Olympique Club de Safi qu'il portera ses couleurs pendant deux saisons (2009-2011) avant de retourner en Algérie et signer avec le Chabab Aurès de Batna. Après quatre mois passés sous les couleurs de Batna où l'entraîneur de l'équipe l'avait rarement utilisé, Teguedi décidera de quitter le club. Libéré de tout engagement par Batna, Teguedi rentrera en Mauritanie. Quelques mois plus tard, il sera rappellé par son ancienne équipe de Saïda, où il a déjà fait les plus beaux jours de sa carrière.

Pénalisé par une insuffisance de temps de jeu depuis son arrivée à Saïda, le Mauritanien Ould Teguedi n'a cessé de monter en puissance, à chaque fois qu'on lui donnait la chance, en réalisant de grandes prestations. Face au Club Sportif Constantinois, il a été l’un des meilleurs Saïdis, puisqu’il a fait des misères aux défenseurs constantinois, et ç’a été aussi le cas face à l’ESS où Ould Teguedi a offert plusieurs balles de buts à ses coéquipiers. Il a prouvé que depuis son arrivée à Saïda on ne lui a pas donné suffisamment de temps de jeu, sauf sous la conduite de Karamani et Guerroudj, qui ont donné la chance au Mauritanien, face à l’USMH et l’ASK, où Ould Teguedi a fait deux bons matchs. En fin de compte, sa mise à l’écart n’a pas du tout servi l’équipe Saïdi qui est officiellement relégué en ligue 2 et qui avait besoin d’un meneur de jeu pour assurer son maintien…  

 

Teguedi s'est confié au journal algérien LE BUTEUR, à deux matches du terme de la saison des Saïdis en élite. Maurifoot vous brosse l'intégralité de l'interview.


Mouloud Club Saïda : OULD TEGUEDI "J'ai été victime de hogra"

OULD TEGUEDI : L'international mauritanien de Saïda se confie

LE BUTEUR : Un commentaire sur la défaite face à l’ESS ?

 

OULD TEGUEDI : Cette défaite nous est restée en travers de la gorge car nous avons fait un bon match, on pouvait même revenir avec les trois points de Mostaganem, mais en fin de compte l’ESS a réussi à arracher une victoire. Le fait de rater un match pareil laisse toujours des traces sur le plan moral vu les efforts que nous avons fournis durant les 90 minutes de cette confrontation.

 

L.B : Ça veut dire que vous ne méritiez pas la défaite ?

 

O.T : Exactement, c’est une défaite qui n’est pas du tout méritée car nous avons fait un match plein, nous avons dominé notre adversaire durant les 90 minutes et l’ESS  a réussi à arracher la victoire grâce à un penalty. C’est  notre équipe qui a créé le danger durant toute la rencontre, mais la chance était de l’autre côté, vraiment nous ne méritions pas de perdre.

 

L.B : Qu’est-ce qui a manqué à votre équipe, selon vous ?

 

O.T : Nous avons fait un grand match, nous nous sommes créé beaucoup d’occasions nettes de scorer, on pouvait même sceller le sort de cette rencontre en première période, malheureusement, le manque d’efficacité dans le compartiment offensif nous a privés de cette victoire. C’est dur de jouer un match sachant qu’on jouera en ligue deux la saison prochaine, donc on ne pouvait demander plus à notre effectif, mais malgré cet état d’esprit, nous avons fait une grande prestation. 

 

L.B : Un commentaire sur votre prestation lors de cette rencontre ?

 

O.T : Je ne peux pas me juger sur ma prestation lors de ce match face a l’ESS, je laisse au staff technique qui est habilité à le faire, mais je pense que j’ai fait de mon mieux durant les 90 minutes pour aider mon équipe à gagner cette confrontation. Grosso-modo,  ma prestation était à l’image de celle de tout le groupe, ce qui nous a manqué c’était  d’aller chercher cette victoire  qui nous a échappé de justesse.

 

L.B : Nous avons constaté que vous êtes en nette amélioration, quel est le secret de cette réaction ?

 

O.T : C’est vrai que lors des deux derniers matchs, j’ai fait de bonnes prestations, je pense que j’ai prouvé sur le terrain que j’avais ma place au sein de cette équipe de Saïda. Dès mon arrivée lors du mercato hivernal, je voulais réussir mon retour au MCS mais malheureusement, on ne m’a pas fait confiance, j’ai raté beaucoup de matchs depuis la phase retour.

 

L.B : Cela veut dire que le manque de compétition vous a pénalisé ?

 

O.T : Oui, le manque de compétition m’a beaucoup pénalisé, ce n’était pas de ma faute du moment où j’étais prêt à pendre ma place, j’étais au top sur le plan physique, j’attendais juste que l’on me donne ma chance de prouver mes qualités sur le terrain sauf que sous la conduite de Karamani et Guerroudj, ça n’a pas été le cas.

 

L.B : Pensez-vous qu’on vous a sous-estimé ?

 

O.T : Oui, depuis mon arrivée au MCS,  on m’a beaucoup sous-estimé, je dirais même que j’ai été victime de hogra mais malgré cela, je n’ai jamais manifesté ma colère, je suis toujours resté serein durant les entraînements, car je suis un professionnel, je laisse chacun à sa conscience.  

 

L.B : Je vois que vous êtes très affecté d’avoir été écarté lors des précédents matchs ?

 

O.T : Bien sûr que je suis très affecté de ne pas avoir assez joué avec mon équipe car si j’ai fait mon come-back, je voulais donner un plus à cette équipe de Saida, mais finalement, on m’a mis à l’écart sans la moindre raison.

 

L.B : Donc, vous gardez rancune?

 

O.T: Bien sûr que je garde rancune, car on m’a pas donné ma chance de jouer et prouver mes qualités sur le terrain et surtout aider mon équipe à sauver sa saison. Vraiment dommage pour cette équipe de Saida.

 

L.B : Peut-on connaître votre prochaine destination ?

 

O.T : Pour le moment, je me concentre sur mon équipe, il nous reste encore deux matchs et je veux terminer la saison en beauté et pourquoi pas offrir au MCS  deux victoires et être l’artisan de ces deux succès et après j’étudierai les offres. J’aimerais bien rester en Algérie car pour moi c’est mon deuxième pays, je me sens à l’aise, et si je reçois des offres en dehors de l’Algérie, je ne dirais pas non, tout dépendra des négociations et surtout du mektoub (destin).

 

Jemal Sevir

MAURIFOOT via LE BUTEUR

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire