Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nouvelles d’ailleurs : 55 ans...


Tribunes
Jeudi 26 Novembre 2015 - 11:12

Si nous ne savions pas que dans quelques jours nous allons fêter le 55° anniversaire de notre jeune et pas très bien définie nation, la TVM s'est chargée de nous le rappeler, youyoutant à s'en briser le gosier depuis des semaines sur combien nous sommes un peuple grand, combien nous sommes géniaux, combien nous sommes éclairés, combien nous sommes magnifiquement rectifiés et fiers de l'être,


L'écrivaine romancière Mariem mint Derwich
L'écrivaine romancière Mariem mint Derwich
combien nos dirigeants savent tout, même ce qui n'existe pas et n'existera jamais, combien nous sommes des Nous Z'Autres extraordinaires, combien nous restons ce beau « peuple de héros », combien notre goudron est hors compétition, combien les réalisations du Grand Timonier actuel sont à inscrire au Patrimoine mondial de l'Humanité ( qui n'en demande pas tant), etc., etc....

Tout celui qui sait un tant soit peu youyouter en cadence est invité sur les plateaux. Apparemment, au vu des nombreuses émissions es-fiesta de l'Indépendance, nous sommes nombreux à savoir maîtriser l'art de la cadence en « youyoutage ».

Je n'ose imaginer ce que donnera le grand concert final, celui du 28 Novembre, quand seront appelés à la rescousse les artistes qui nous chanteront la Grande épopée de la République des sables, faisant assauts d'amabilités patriotiques devant des parterres d'invités qui s'emmerderont et feront semblant de ne pas dormir....

Nous aurons droit, bien sûr, au défilé militaire où, comme toute bonne nation qui se respecte, nous allons montrer nos muscles et nos troupes. La marche au pas c'est comme la cadence « youyoutante », ça a l'avantage de combler une matinée... et de faire passer le temps.

La TVM sera là, de bien entendu. Comme toujours... Nous aurons droit à la décoration tous azimuts de poitrines martiales, aux grâces présidentielles, à notre hymne, aux levers des couleurs...

Nos imams (ça tombe bien, le 28 Novembre correspond au Vendredi, jour de grande prière) pourront s'enflammer dans leurs prêches et nous rappeler combien l'obéissance aux puissants est une vertu musulmane et cardinale.

Là aussi il y aura la TVM....

Nous aurons droit aux « micro trottoirs », où des citoyennes et des citoyens nous expliqueront combien ils sont ravis, heureux, fiers, chouchoutés, nourris, abreuvés, soignés, véhiculés, « éducationnés ».....
La TVM est fin prête... Nous n'y échapperons pas. C'est notre folklore national télévisé.
Enfin, notre télévision nationale nous fera part du discours de notre Raïs....

Après, enfin, nous aurons droit à notre soirée... Et encore... Mais je pense que beaucoup d'entre vous auront craqué avant et auront atomisé la zapette et la télé qui va avec en envoyant voltiger les babouches du Vendredi, histoire de calculer si une babouche envoyée en vrille ou en vol direct fracasse mieux l'écran de télé... faisant de la cinétique sans le vouloir....

Bref, nous allons avoir 55 ans. Hier nous avions 54 ans, demain nous aurons 56 ans. Il y a 55 ans nous n'avions rien, nous n'étions rien (selon la doxa qui fait naître le temps qui passe au 28 Novembre 1960).
Dans 10 ans, nous aurons 65 ans, l'âge de l'ostéoporose, des rhumatismes, du dentier, des problèmes de prostate, des courants d'air de plus en plus nombreux dans la calebasse....Mais nous aurons toujours la TVM pour nous dire que nous sommes un peuple fabuleux.

Je reconnais au moins cela à notre TVM : oui, nous sommes un peuple fabuleux. Des Nous Z'Autres extraordinaires.

Nous sommes le peuple le plus gentil de la terre, le plus rieur, plein de cet humour de ceux qui ont fait de leurs malheurs un art du regard décalé sur nous -mêmes. Nous n'avons pas inventé les pyramides mais nous savons rire de tout et, surtout, de nous-mêmes.

Nous sommes un peuple qui patauge, qui court après sa pitance, qui s'use dans les inondations, qui fait preuve d'une patience exemplaire lors des multiples pannes électriques, un peuple qui marche, qui use ses semelles, qui vit à crédit, bien obligé, qui se marie, qui meurt, qui se multiplie...

Nous sommes un peuple de gens simples, tellement simples que nous sommes devenus des variables d'ajustements à tous les discours politiques.

Nous sommes un peuple pauvre, nous avons même un Président pour nous, rien que pour nous.
Nous sommes les rois de la débrouille, les rois du tcheb-tcheb, celui qui permet d'améliorer l'ordinaire.
Nous sommes un peuple de musiciens, de poètes, de boutiquiers, de commerçants...Nous savons tout vendre, tout échanger, tout discuter...

Nous sommes un peuple qui rit même quand ses enfants sont otages d'une Éducation Nationale à la dérive.

Nous sommes là, bon an mal an, toujours là. Les poches vides mais le sourire aux lèvres.

Nous évoluons au milieu de grandes énigmes, comme, par exemple, ces abris bus qui ne servent à rien, ces militaires qui aiment la politique, la Somelec qui électrifie tout sauf nous, le goudron qui fond, la douchette qui sert à nos ablutions intimes et qui ne sert à rien d'autre qu'à inonder la salle de bain et nos dos, les 2 théières qui ont remplacé notre art traditionnel de faire le thé, les fraises aux supermarchés, le Basep, les coins géométriques de notre pays, tirés au cordeau et qui doivent avoir un sens mathématique, le Bana blanc et le Bana bleu,....et nous gardons le sourire et ce grand éclat de rire qui nous caractérise...

Le 29 Novembre, nous aurons 55 ans et 1 jour. Rien n'aura changé, hormis, qu'elhamdoullillah, la TVM en aura terminé avec sa séquence à rallonge sur la Fête de l'Indépendance...

Et nous, les Nous Z'Autres de base, non pas ceux qui sont riches, non pas les capitaines d'industrie, non pas les grands hommes d'affaires, non pas les généraux, non pas ceux qui ont tout et plus encore, mais nous, simplement nous, serons là, fidèles au poste, toujours plein d'humour, quasi fatalistes...

Une nouvelle journée commencera où nous vaquerons à nos obligations quotidiennes, : éviter soigneusement le boutiquier du coin qui réclame qu'on le paye, courir payer sa facture d'électricité, courir payer, comme l'on peut , sa facture d'eau, essayer de faire que sa voiture roule encore un peu, encore un tout petit peu Seigneur, S’il Te Plaît, trouver l'argent pour pouvoir se faire soigner aux urgences, payer les tenues pour l'école de nos enfants, finir de payer le crédit que l'on a fait pour la Fête précédente, draguer, faire les beaux, être fiers dans notre dénuement...

Oui, nous sommes un peuple bien, un peuple bon, un peuple chaleureux... Nos dirigeants devraient nous rendre hommage et nous aimer mieux que cela....
Bonne fête à vous tous, Nous Z'Autres géniaux !
 
Salut
 
Mariem mint Derwich
lecalame.info 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter