Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nouvel aéroport de Nouakchott: De qui se moque-t-on?


Tribunes
Vendredi 15 Novembre 2013 - 16:30

L'accord pour la réalisation du nouvel aéroport de Nouakchott a été adopté au Conseil des Ministres le 13 Octobre 2011. La pose de la première pierre a eu lieu le 27 Novembre 2011. Le délai d'exécution est fixé à 24 mois. L'aéroport devrait donc être inauguré pour la fête de l'indépendance dans quelques jours. Qu'en est-il alors? Rien n'indique que ce sera le cas. Le projet nous a réservé bien des surprises et cela continue. Voyons un peu.


Nouvel aéroport de Nouakchott: De qui se moque-t-on?
Le 19 Décembre 2013, Monsieur Saleck Ould Sidi Mahmoud député du parti Tawasoul a posé une question orale au Ministre de l'équipement et des transports Monsieur Yahya Ould Hademine. Le député voulait particulièrement savoir pourquoi la construction de cet aéroport se faisait de manière "opaque" et en dehors de toutes les lois en vigueur dans le pays.

Dans sa réponse le Ministre s'est contenté de faire un historique de la question d'un nouvel aéroport à Nouakchott. Mais cette réponse est hors sujet! Quel que soit l'historique de cet aéroport, la question est pourquoi aujourd'hui on passe outre toutes les lois de la République pour sa réalisation?Un autre aspect de la réponse du Ministre est que l'état est gagnant dans l'accord avec la société car il ne débourse pas d'argent, le paiement se faisant sous la forme de troc: construction de l'aéroport contre 451 ha de terrains constructibles à Nouakchott.

Cet aspect de la réponse mérite quelques commentaires:

D'abord, Monsieur le Ministre devrait savoir que les terrains à Nouakchott c'est de l'argent. La preuve en est que la société a déjà écoulé les terrains qu'elle a reçu, rubis sur l'ongle. N'était-il pas plus transparent pour l'état de vendre ces terrains au mieux offrant et d'utiliser l'argent pour payer une entreprise sélectionnée par un processus de passation des marché ordinaire? Ou est-ce trop demander?

* Ensuite, comme nous le verrons par la suite, la SNIM (c'est à dire l'état) a été obligé de fournir 15 Milliards d'Ouguiyas à la société car celle-ci malgré la vente des terrains a été incapable d'honorer ces engagements ce qui démontre que le processus d'octroi du marché était pour le moins 'obscur'.

* Enfin, Monsieur le Ministre est toujours hors sujet! Il dit simplement qu'un 'partenaire national' a été retenu par le gouvernement. Mais c'est ce qui pose problème! Le gouvernement a retenu 'ce partenaire' à la suite de quel processus et dans le cadre de quel réglementation? Un pays ce n'est pas une boutique, il y a des lois pour ce genre de transaction et dans le cas d'espèce le gouvernement les a ignoré royalement.

Par ailleurs une petite comparaison économique est utile. Le Ministre nous dis que l'état a reçu une offre d'une société Allemande pour 170 Millions d'Euros payable sur 15 ans. L'état a refusé dans notre intérêt bien sûr!

Nous n'avons pas plus de détail sur les modalités de règlement de cette somme mais pour une première approximation on peut considérer un paiement en tranche égales annuelles de 11.3 M, étalés sur 15 ans. Dans ces conditions on peut calculer, en estimant un taux d'intérêt de 10% par an, que les 170 Millions payables sur 15 ans ont pour valeur actuelle 86 Millions d'Euros*.

Or 'le partenaire national' retenu a été payé avec 451 ha. La encore on peut faire des approximations rapides pour voir la valeur de ce patrimoine. En prenant comme hypothèse très conservatrice que le prix du m2 est de 20.000 UM, les 451 ha valent alors 90 Millards d'Ouguiyas soit environ 220 Millions d'Euro. L'offre du 'partenaire national' que le Ministre nous présente comme étant un gain extraordinaire se révèle être en fait une perte sèche pour le citoyen mauritanien de 134 Millions d'Euros soit environ 53 Milliards d'Ouguiyas. Soit le double des dépenses annuelles de santé pour toute la Mauritanie. Pauvre pays!

En ce qui concerne l'aspect juridique, dans une interview avec le site Sahara Media le 2 janvier 2013, l'ancien Ministre et Wali Mohamed Ould Khlil affirme que le site de la ceinture verte offert au 'partenaire national' a été crée par un décret qui est toujours en vigueur! Comment peut-on justifier, la transformation d'une ceinture verte crée par décret en lot d'habitation vendu comme des petits pains par un commerçant?

Enfin, le 6 novembre 2013 courant, la société organise une visite de chantier pour la presse nationale. Cette visite vient après la vive polémique qu'a entraîné l'octroi par la SNIM de 15 Milliards d'Ouguiyas à la société. S'exprimant lors de cette visite un Directeur de la société affirme qu'elle ne manque absolument pas d'argent tout en confirmant que la SNIM a bien déboursé le montant en question. Il continue en expliquant que ceci est normal car la SNIM est déjà intervenu par le passé dans de grands projets nationaux.

Les propos du Directeur appellent les commentaires suivants:

* Premièrement, si la société n'a pas de souci de trésorerie, on ne comprends pas pourquoi elle fait appel à la SNIM pour lui fournir de la liquidité.

* Deuxièmement, la SNIM n'est pas une Banque et son rôle n'est certainement pas d'en devenir une.

* Troisièmement, le fait que la SNIM soit intervenu par la passé dans des projets nationaux ne justifie en rien qu'elle renfloue aujourd'hui une société privé, qui de plus clame haut et fort ne pas en avoir besoin?

Aidez-moi, j'y perds mon latin! Vous y comprenez quelque chose vous? Ou bien on se moque de nous tout simplement?!!!


* Pour ceux que cela intéresse ce calcul est fait sur la base de l'évaluation économique de la valeur des montants payables dans le futur au temp t0 (P=F/(1+i)^n). P est la valeur actuelle, F est la valeur future, i est le nombre d'année et n est le taux d'intérêt.

Source: ajana-rim.blogspot.com
Noorinfo


              


1.Posté par partisan de la république le 17/11/2013 01:31
rectification; i= taux d'intérêt
n= nombre d'année
merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter