Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nouvel accrochage entre l'armée malienne et des islamistes


Actualité
Jeudi 17 Janvier 2013 - 10:53

Un nouvel accrochage a opposé dans la nuit du mercredi 16 à jeudi 17 janvier des soldats maliens à des islamistes armés près de Konna (centre du Mali) dont la prise le 10 janvier par les djihadistes avait provoqué l'intervention de Paris. Un premier affrontement avait eu lieu mercredi après-midi entre des islamistes et des soldats maliens, appuyés par l'armée française présente dans le secteur.


Des soldats maliens, le 16 janvier à Bamako. | REUTERS/JOE PENNEY
Des soldats maliens, le 16 janvier à Bamako. | REUTERS/JOE PENNEY
"Nous avons eu un deuxième accrochage avec les islamistes à 20 kilomètres de Konna, a déclaré le capitaine Saliou Coulibaly. Six islamistes ont été tués et nous avons pu récupérer huit véhicules et en détruire d'autres."

Un combattant islamiste joint par l'AFP a confirmé que les combats pour la contrôle de la zone de Konna n'étaient "pas terminés".

NOUVEAUX RAIDS AÉRIENS ATTENDUS À DIABALI

Le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, avait reconnu que Konna n'avait pas encore été reprise par l'armée malienne, contrairement à ses affirmations. La zone n'est pas accessible à des observateurs indépendants.

Par ailleurs, plusieurs quartiers de Diabali (Ouest), où des combats "au corps à corps" auraient opposé mercredi des membres des forces spéciales françaises à des combattants islamistes, restaient encore aux mains des djihadistes, selon une source sécuritaire malienne. Ce que le ministère français de la défense a démenti.

Diabali a été prise lundi par des islamistes qui seraient dirigés par l'Algérien Abou Zeid, un des chefs d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). La localité a été bombardée à plusieurs reprises mardi par l'aviation française, mais les islamistes ne l'ont pas pour autant totalement quittée et, selon divers témoignages, ils cherchent à se fondre dans la population dont ils se servent comme bouclier. De nouveaux raids aériens de l'aviation française étaient attendus pour aider à les chasser définitivement.

Source : lemonde.fr
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires