Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nous ne sommes plus entre nous…


A.O.S.A
Mardi 27 Janvier 2015 - 00:52


Nous ne sommes plus entre nous…

Jusque-là, sur ce blog, je savais qui sont mes lecteurs car ils sont arrivés petit à petit par le bouche à oreille et grâce aux sites partenaires. Tout ce monde ne représentait qu’un tout petit monde de francophones mauritaniens ou étrangers ayant un certain niveau intellectuel permettant un minimum de discernement. Je m’adressais donc à un monde civilisé et éduqué qui, au fil des ans, a fini par me connaître pour savoir que je n’appartiens à aucun camp, ni aucun parti et que je ne fréquente même pas la société civile, pas plus que je ne fréquente le monde des journalistes ou des politiques.


Tout ce qui est écrit ici est une réaction par rapport à l’actualité prise sur le net.


En novembre dernier, aux USA avec une centaine de journalistes du monde, j’expliquais à mes confrères arabes et africains que contrairement à eux, je ne m’adresse pas au plus grand nombre et je ne cherche pas à le faire. De là que je ne cumule pas les amis sur Facebook ni n’essaye de me faire connaître du plus grand nombre car non seulement la majorité du pays est illettrée mais le plus grand nombre de la classe moyenne ne parlant pas français, il ne peut saisir les sujets débattus ni ne peut imaginer qu’on puisse passer des années à informer et à militer gratuitement sans rien y gagner sinon des ennemis potentiels.


Mais même ces pseudos ennemis vexés, par tel ou tel article, avaient encore suffisamment d’esprit pour savoir que je ne les hais point et les défendrais à l’occasion si par miracle ou par hasard ils commettaient une bonne action, je traite de leurs actions d’hommes et de femmes publics car Nouakchott est suffisamment petit pour qu’on sache qui roule pour qui.


Pendant 7 ans, on a donc pu écrire entre gens civilisés et débattre des choses car je communique avec beaucoup de lecteurs en off et ne publie jamais les commentaires anonymes blessant ni les rares compliments qui me sont destinés.


Soudain mon passage à la télé lors du débat en direct sur Watania.Tv  a ruiné la confidentialité du blog car à la fin le journaliste, croyant me faire plaisir, a donné le nom du blog et son adresse. Depuis, cela ne m’a apporté aucun nouveau lecteur inestimable car en 7 ans, les 3000 lecteurs qui suivent nos activités à l’occasion, représentent l’essentiel du monde francophone intéressé pas nos écrits destinés à un petit monde des salons mauritaniens francophones. Par contre j’ai eu de nouveaux lecteurs qui parlent un français approximatif, qui débarquent sans savoir que près de 1500 articles ont été écrits en 7 ans traitant de mille sujets et défendant mille personnes de toute race et de toute tribu sans distinction avec à la clé quelques réussites en terme d’utilité et voilà que ces ânes qui débarquent se mettent à me menacer.

 


Pour ces ânes : si vous citez un livre de Poulet cela signifie que vous faites campagne contre les maures ou telles tribus, ou que vous êtes un agent français ou que vous voulez humilier les arabes etc. Il y en a un qui croit que je suis des Dowïch, de là que je ferais campagne contre les Hassen. Un autre me reproche les écrits du Poulet à propos des Oulad Delim comme si j’étais son complice. Dans quel monde vivent-ils pour croire que parler d’un livre signifie cautionner son contenu ? N’a-t-on plus le droit de lire ce que les colons ont écrit et il faudrait n’écouter que les sources orales des indigènes qui semblent mal à l’aise sur le sujet ? Même des chercheurs de l’Amérique latine me reprochent de lire des propos d'orientalistes ! 

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires