Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nouakchott : les étrangers victimes du chantage à la sécurité


A.O.S.A
Mardi 19 Août 2014 - 10:52


Nouakchott : les étrangers victimes du chantage à la sécurité
Par rapport au discours rassurant de l’Etat qui a vaincu le terrorisme de l’intérieur au point de tout faire pour que l’Etat français sorte certaines zones touristiques de la fameuse zone rouge, il y a un sacré décalage par rapport à ce que vivent les étrangers à l’intérieur de Nouakchott, surtout les entreprises étrangères, car la capitale semble être sous les mêmes risques qu’à Kaboul ou Bagdad pour mériter de telles mesures de sécurité devant les ambassades, les résidences privées et même certains hôtels où pour aller prendre un café la voiture doit subir toute une procédure de sécurité.
 
Alors de deux choses l’une : soit l’Etat a raison et la sécurité à l’intérieur de Nouakchott est assurée comme le confirme le nombre d’incident zéro depuis quelques années auquel cas ces mesures de sécurité ostentatoires sont exagérées soit l’Etat a tort et tout cela est normal. Bien sûr le risque zéro n’existe jamais et personne n’est à l’abri de voir n’importe qui vouloir passer à l’acte. Cela dit il y a de la marge pour les renseignements entre l’individu lambda qui décide d’agir avec ses moyens somme toute limités et une véritable entreprise terroriste capable de faire sauter l'entrée d’un bâtiment et autres.
 
D’ailleurs s’il y avait un tel risque depuis longtemps on aurait entendu parler d’un incident majeur dans les rues de Nouakchott or il n’en est rien. Les étrangers circulent à leur guise et vont dîner ici et là dans les restos tranquilles sans parler de leurs balades à l’intérieur des terres. De là certainement l’évidence qui saute aux yeux à savoir que les entreprises de sécurité semblent exagérer le risque sécuritaire pour placer toujours plus de leurs agents et augmenter leurs profits.
 
Deux cas illustrent cette affaire : le premier, l’exaspération de pilotes de Tasiast résidents à la fameuse résidence construite par une entreprise chinoise près du stade. La scène s’est passée sous mes yeux vu que j’habite à côté. Chacun se souvient de cette affaire qui fit sortir dans la rue pas moins de 4 commissaires et une armada de policiers avec les chiens anti-drogue. On a ensuite compris le fond de l’affaire : deux étrangers de Tasiast en avaient assez de ce service de sécurité qu’ils jugeaient too much alors ils ont voulu faire un coup au responsable de la sécurité pour lui montrer que toute cette procédure c’est du flan.
 
Ils confectionnèrent alors un petit bidule, à l’allure d’une bombe, formé de bouteilles en plastique et quelques fils qu’ils placèrent sous la voiture croyant que le service de sécurité ne s’en rendrait pas compte pour ensuite dire au chef de la sécurité : voilà ! Heureusement ou malheureusement pour eux, le service de sécurité a vu la chose et enclencha la procédure qui prit des proportions monstres justement parce que le service de sécurité avait là de quoi donner raison à sa propagande. Est-ce un drame de tester la sécurité d’un lieu d’habitation ? Toujours est-il que les plaisantins exaspérés par la sécurité ont dû prendre l’avion définitivement.
 
L’autre affaire qui secoua en douce ce milieu est l’affaire du fameux mail à propos d’Al Qaïda. 
lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires