Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Norvège: Une fusillade et un attentat à la bombe font 91 morts


International
Samedi 23 Juillet 2011 - 13:54

Vendredi après-midi, Oslo a été la victime d'un double acte terroriste, qui a fait à cette heure 91 morts.


Un spectacle de mort à Oslo ce vendredi après-midi
Un spectacle de mort à Oslo ce vendredi après-midi
Vendredi 22 juillet, à proximité du siège du gouvernement à Oslo, une bombe explose devant l'immeuble d'un grand journal du pays. Sept morts sont comptés jusqu'à aujourd'hui, ainsi que deux blessés graves.
La déflagration a soufflé de nombreuses fenêtres de l'immeuble de dix-sept étages qui abrite les bureaux du premier ministre, Jens Stoltenberg, ainsi que les façades de plusieurs ministères situés à proximité, dont le siège du ministère du pétrole, qui a pris feu.

À quelques minutes d'intervalles, un jeune homme déguisé en policier pénètre un rassemblement de jeunes partisans du parti travailliste, au pouvoir, sur l'île de Utoya, et tire durant plus de deux heures, sans arrêt, sur la foule. Bilan: 84 morts. «Les gens tombaient comme des mouches sous mes yeux» témoigne, éprouvé, Adrian Pacon, qui travaillait sur l'île le jour de la fusillade. Il a décrit le tireur comme quelqu'un de «déterminé, calme et contrôlé», qui leur a crié qu'ils allaient «tous mourir».

La Norvège est sous le choc. Car comme le dit le premier ministre norvégien, «jamais depuis la seconde guerre mondiale la Norvège n'avait été frappé par un crime de cette ampleur».

«A Utoya, nous continuons les recherches d'éventuelles victimes dans les eaux du lac. A Oslo, vu l'explosion et l'impact qu'elle a eue, nous ne sommes pas certains que le bilan soit définitif» a indiqué ce samedi, le directeur adjoint de la police norvégienne.

La police cherche encore ce samedi des corps sur et près de l'île Utoya où a eu lieu la fusillade qui a fait 84 morts
La police cherche encore ce samedi des corps sur et près de l'île Utoya où a eu lieu la fusillade qui a fait 84 morts
Un suspect qui n'est pas un intégriste musulman

La police a inculpé ce samedi, pour l'explosion et la fusillade, un norvégien «de souche», âgé de 32 ans, arrêté après la tuerie sur l'île d'Utoya. «Nous ne savons pas encore s'il était seul ou s'il a été aidé. Ce que nous savons, c'est qu'il fait partie de la droite, et que c'est un chrétien fondamentaliste» dit aux news télévisées, Roger Andresen, officier de police.

Sur la base des perquisitions et des recherches effectuées notamment sur ses activités sur internet, les enquêteurs présentent le tireur, un grand blond d'1m90, vêtu d'un pull portant le sigle «Police», comme un «fondamentaliste chrétien».
Pour les besoins de l'enquête, la police se refuse toutefois à dévoiler le nom du suspect, identifié par les médias norvégiens comme étant Anders Behring Breivik. Sur son profil Facebook, l'homme se décrit comme «conservateur», «chrétien», célibataire, intéressé par la chasse.

Noorinfo
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire