Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nord du Mali : Barkhane annonce la découverte de caches d’armes et de zones de ravitaillement en logistique


Guerre au Mali
Samedi 18 Juillet 2015 - 15:00

Au terme d'une " opération de contrôle de zone " dans le nord-est du Mali, l'opération anti-terroriste française Barkhane annonce qu'elle vient de découvrir des caches d'armes et des zones de ravitaillement en logistique qui appartiendraient aux groupes armés terroristes. Elle affirme également avoir détruit une vingtaine de kilogrammes d'engins explosifs.


Nord du Mali : Barkhane annonce la découverte de caches d’armes et de zones de ravitaillement en logistique
Après les frappes aériennes sur le massif du Tegharghar qui ont été fatales au terroriste Mohamed Aly Ag Wadoussène, l’Opération Barkhane continue sa lutte contre le mal terroriste dans le Nord du Mali.

Ainsi, selon un communiqué de l’État-major des armées français l’Opération, qui a succédé à Serval il y a une année (1 août 2014) vient d’effectuer une mission » de contrôle de zone » dans le nord-est du Mali. Menée conjointement par le Groupement Tactique Désert Ouest (GTD-O) Mistral et le Détachement de Liaison et Appui opérationnel (DLAO), il s’agissait de procéder à des fouilles de certaines zones préalablement identifiées.
 
Après une semaine de recherches, entre le 29 juin et le 10 juillet 2015, l’opération a permis de découvrir et détruire plusieurs » plots logistiques » selon la même source. L’information, également publiée sur le site du ministère français de la Défense, fait état notamment de la découverte » des caches d’armes et des zones de ravitaillement logistique « , sans autres précisions. »

Du matériel servant à la fabrication d’engins explosifs improvisés a pu également être mis hors d’état de nuire « , souligne le communiqué. Au cours de cette opération baptisée Dordogone, au moins 20 kilogrammes d’explosifs artisanaux ont été également retrouvés et détruits par la force exclusivement anti-terroriste française dans le Sahel.
 
Cet important dispositif militaire mis à jour par Barkhane appartiendrait aux terroristes se réclamant de l’Islam et qui sévissent dans cette zone depuis belle lurette où ils perpétuent habituellement des attentats contre les Forces armées maliennes et internationales. Les populations civiles ne sont pas épargnées par ces atrocités.
 
Comptant le nombre de 3.000 militaires, l’Opération Barkhane a été déployée le 1 août 2014 en remplacement à l’Opération Serval qui a délogé les terroristes des principales villes du nord du pays. Sa mission, exclusivement anti-terroriste, repose sur trois logiques : partenariat avec le G5-Sahel (le Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso et la Mauritanie), soutien à la MINUSMA et celle d’une réponse adaptée à la menace terroriste qui plane sur la région.

africatime
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Guerre au Mali





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires