Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nord-Mali : Le Drian annonce la mort d'une quarantaine de djihadistes


Actualité
Jeudi 20 Mars 2014 - 10:20

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé jeudi matin qu'une quarantaine de jihadistes avaient été tués ces dernières semaines au Mali. Parmi eux, Omar Ould Hamaha, lieutenant de Mokhtar Belmokhtar.


Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian le 3 mars 2014 à Poitiers. © AFP
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian le 3 mars 2014 à Poitiers. © AFP

L'armée française a récemment porté plusieurs coups durs aux groupes islamistes armés du Nord-Mali. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé jeudi 20 mars qu'une quarantaine de jihadistes avaient été tués par les forces françaises ces dernières semaines. Parmi eux figurent "plusieurs chefs", dont Omar Ould Hamaha, leader du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) et lieutenant de Mokhtar Belmokhtar.

"On a pu neutraliser plusieurs chefs, dont en particulier Ould Hamaha, un chef historique d'Aqmi, qui était le beau-père de Mokhtar Belmokhtar", a déclaré le ministre sur RMC-BFMTV. "Neutraliser ça veut dire éliminer", a-t-il précisé. Mokhtar Belmokhtar avait conduit début 2013 la prise d'otages d'In Amenas, en Algérie.

"La guerre de libération du Mali est finie, elle a été gagnée", a poursuivi Jean-Yves Le Drian, "ce qui est loin d'être fini, et pas uniquement au Mali, c'est la lutte contre le terrorisme". Les forces françaises présentes dans le pays, où un millier d'hommes "resteront dans la durée", ont désormais "le contre-terrorisme" pour objectif. "Ça se passe au Mali, au nord Niger... Et ça se passe plutôt bien", a-t-il affirmé.

1 600 soldats français au Mali

Dans la nuit du 4 au 5 mars, une dizaine de combattants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avaient été tués  par des avions de combat et des hélicoptères français dans le nord-est du Mali. Selon un haut responsable de l'armée malienne, le Malien Omar Ould Hamaha faisait partie des victimes de ces combats. Pour avoir été responsable de différents groupes jihadistes, dont Aqmi et le Mujao, il était recherché par le Mali et les États-Unis.

Environ 1 600 soldats français sont actuellement présents au Mali, dans le cadre de l'opération Serval lancée en janvier 2013 contre les groupes jihadistes qui occupaient le nord du pays. Le nombre doit être ramené à un millier dans les prochains mois.

Source : AFP

Mamoudou Kane


              


1.Posté par Ibrahim KEITA le 12/04/2014 16:30
Comme beaucoup de mes compatriotes, j’ai appris avec plaisir la mort de Omar Ould Hamaha. Il s'agit du beau-père de Mokthar Belmoktar, tout-de-même. Merci aux soldats français. Mais n'oublions pas que les FAMA travaillent main dans la main avec eux ! C'est un travail collectif ! Omar Ould Hamaha était un personnage particulièrement antipathique, pour ne pas dire davantage. Il ne pouvait pas nous narguer bien longtemps, avec sa barbe rouge et sa grande gueule. Si nos soldats continuent à faire du si bon travail, tous les amis de cet assassin vont disparaitre et nous pourrons recommencer à nous balader en sifflotant dans les villages du nord, sans subir la loi de ces fous dangereux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires