Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nord-Mali : La reconquête se préparerait-elle à partir de la Mauritanie ?


Actualité
Samedi 4 Août 2012 - 21:00

Un camp militaire français se termine près de Néma. Un achèvement qui coïncide après les préparatifs annoncés par le MNLA «en cours» pour la reconquête du Nord-Mali.


Les combattants du MNLA ont été éjectés des villes du Nord-Mali, dépassés par un armement inégalé en puissance, des islamistes
Les combattants du MNLA ont été éjectés des villes du Nord-Mali, dépassés par un armement inégalé en puissance, des islamistes
* Mise à jour ce samedi 04 août 2012, à 15h11

Entre le camp militaire américain d’AFRICOM installé depuis des mois déjà, et le camp français presque terminé aussi, les manœuvres du bâtiment ont du pain sur la planche. «Je reviens des finitions du camp français situé au niveau du camp militaire mauritanien près de l’aéroport d’Atar, que les deux armées se partagent» affirme l’un des ouvriers sur le chantier. «Un peu moins d'une centaine de climatiseurs ont été installés. Ça vous donne une idée de la taille du camp» continue-t-il.

Au sud-est, près de Néma, la force militaire américaine en Afrique, AFRICOM, treize officiers du MNLA seraient sensés arriver ce jeudi 2 août pour une formation stratégique. Deux colonels aussi, se prépareraient en Suisse.

Parallèlement, les occidentaux s’apprêtent à réapprovisionner le MNLA en munitions, qui leur ont fait «cruellement défaut durant leurs défaites contre les groupes islamistes équipés d’armes ultra-modernes, lourdes, et remplis de munitions» selon un attaché militaire d’une ambassade de la CEDEAO à Nouakchott.

Tout cela constitue un faisceau d’indices corroborant les velléités de reconquête du nord-Malo, avec un MNLA qui servirait de guide et d’élément combattant sur le terrain, entraîné par les américains notamment, appuyé stratégiquement par les français, et dans les moyens, le tout aux coté de la force militaire de la CEDEAO qui n’attend plus que le mandat onusien pour intervenir.

Le problème des munitions qui avait été largement soulevé par les combattants du MNLA lorsqu'ils ont été boutés hors des territoires conquis par les islamistes, serait en passe d'être résolu.

«Nous avons vu durant les combats entre le MNLA et les islamistes, que le déséquilibre dans les moyens armés était considérable. Pour cette prochaine étape qui se prépare, il est souhaitable que les troupes d'alliance puisse disposer d'une dotation similaire ou supérieure à celles des islamistes» estime Ag Ahmedou Mohamed, blogueur touareg installé depuis peu à Nouakchott.

«L’Azawad sera repris, au vu des forces qui se préparent, et on n’arrivera pas à la balkanisation tant vantée du nord durant ces derniers mois» conclut le porte-parole. Et enfin discuter avec Bamako d’un fédéralisme malien, comme de plus en plus de jeunes Touaregs à Nouakchott le supposent ?

Mamoudou Lamine Kane
Mamoudou Kane


              


1.Posté par Hoye le 06/08/2012 09:02
C'est de la propagande mal ficelée. Le MNLA , c'est une légende qui n'intéresse plus même les tout petits d'entre nous. Nous les touaregs maliens nous resterons à jamais sous le drapeau de notre patrie multiethnique .

2.Posté par yiromi le 10/08/2012 21:45
A VOUS DE JUGER :

AG IBRAHIM 18 Juin 2012
ETAT AZAWAD, PERIL DU PEUPLE TOUAREG

PEUPLE TOUAREG, ON NOUS MENT. CEUX QUI PRETENDENT ETRE NOS LEADERS NE NOUS DISENT PAS LA VERITE ET NOUS CACHENT LA REALITE. LE COMBAT QU'ILS PRETENDENT MENER AU NOM DE L'EDIFICATION D'UN ETAT AZAWAD EST UN COMBAT ILEGITIME, ILLEGAL ET SANS AVENIR PUISQU'IL NE REPOSE SUR AUCUN FONDEMENT.

L'AZAWAD N'EXITE PAS GEOGRAPHIQUEMENT (EN TOUT CAS PAS TEL QU'IL NOUS EST PRESENTE) ET IL NE PEUT EXITER NI EN TANT QU'ETAT ENCORE MOINS EN TANT QUE NATION. NOUS SOMMES DES MALIENS, NOUS AVONS TOUJOURS VECU EN PAIX ET EN HARMONIE AVEC CEUX AVEC QUI NOUS PARTAGEONS L'APPARTENANCE ET L'ATTACHEMENT A CE TERRITOIRE C'EST A DIRE LES SONHRAI, LES ARABES, LES PEUHLS, LES BOZOS, BELLAH ETC...A SUPPOSER MEME QUE NOUS PARVENIONS A ARRACHER CETTE INDEPENDANCE ET QUE CELA SOIT ACCEPTEE PAR LE MALI ET LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE COMME UNE SITUATION DE FAIT, IL FAUT S'ATTENDRE A CE QUE LES SONHRAI, LES PEUHLS, LES BOZOS ETC... EUX AUSSI SE SOULEVENT POUR NOUS COMBATTRE ET NOUS CHASSER DE CES TERRES CAR, ILS SONT AUSSI ORIGINAIRE DE CES ZONES ET AUJOURD'HUI PRET DE 20 FOIS PLUS NOMBREUX QUE NOUS LES TOUAREGS; SI NOUS AVONS EU NOS ARMES, ILS PEUVENT AUSSI AVOIR LEURS ARMES. SI NOUS AVONS DES AMIS, ILS AURONT AUSSI LEURS AMIS. SI NOUS AVONS NOTRE MOTIVATION ET NOTRE COURAGE, ILS AURONT AUSSI LES LEURS ETC...

AU FINISH, NE NOUS VOILONS PAS LA FACE, NOUS SERONS EXTERMINES ET LE TEMPS QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE INTERVIENNE, CE SERA TROP TARD ET MEME SI ELLE INTERVIENT, NOUS SERIONS PAR LA SUITE CONTRAINTS DE RENONCER DEFINITIVEMENT A CE TERRITOIRE. NOUS SERONS ALORS DES EXILES, DES APATRIDES. NOUS NE POURRIONS PLUS JAMAIS CONSTRUIRE, EN TOUT CAS SUR PLUSIEURS GENERATIONS.

MON DERNIER MOT EST QUE TOUT CE QUE NOUS GAGNERONS AVEC "AZAWAD" NE SERA QUE MASSACRE, BAINS DE SANG, RUINES, DESOLATION, EXODE MASSIVE ET MISERE HUMAINE POUR NOUS MEMES ET NOS VOISINS DE TOUT TEMPS,

MAIS AVEC LE MALI, NOUS AVONS TOUT A GAGNER, A CONDITION QUE NOUS ACCEPTIONS DE FAIRE PARTIE DE CETTE GRANDE NATION ET QUE NOUS ACCORDIONS NOTRE MODE DE VIE AUX EXIGENCES DU MONDE MODERNE

A BON ENTENDEUR, SALUT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires