Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nord-Mali : L'effroyable liste des exactions


Actualité
Vendredi 21 Septembre 2012 - 15:51

Au Nord-Mali, le constat est sans appel. Amnesty international, qui publie le 21 septembre un rapport concernant le conflit au Mali, fait état d’une situation catastrophique pour les populations de la zone.


Nord-Mali : L'effroyable liste des exactions
Sur la liste des exactions commises par les islamistes dans le nord du Mali on trouve: amputations et autres châtiments corporels, violences sexuelles, harcèlement quotidien dans le but d'imposer de nouvelles mœurs, enrôlement d’enfants soldats, ou encore exécutions extrajudiciaires.

«Aujourd'hui, les parties au conflit armé s'observent sans s'affronter directement. Cependant les civils, de part et d'autre de la ligne qui divise le pays en deux, continuent de payer un lourd tribut», déclare sur le site Internet d’Amnesty, Gaëtan Mootoo, l’un des chercheurs de l’ONG sur l'Afrique de l'Ouest, de retour d'une mission de 15 jours au Mali.

Depuis le mois d’août, rappelle-t-il, 7 personnes suspectées de vol ou de braquage ont été amputées d’au moins un de leurs membres, à la suite de «décisions expéditives.»

Le Journal du Mali rapporte le témoignage de l’un d’entre eux. Alhader Ag Almahmoud, était éleveur de bétail tamasheq. Suspecté de vol de bétail, il a été amputé à Asango:

«J'étais assis au milieu de plus de dix personnes dont le chef du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO). Les questions n'ont pas dépassé les dix minutes (…). La majorité a déclaré que j'étais coupable et qu'il fallait appliquer la charia en me coupant la main droite au niveau du poignet. Avant l'amputation de ma main, le propriétaire du bétail volé est venu déclarer que les bêtes avaient été retrouvées.»

Selon le site d’Amnesty, les femmes continuent elles aussi d’être victimes de sévices sexuels graves. Une jeune fille de 14 ans a récemment été violée par un membre de la police d’Aqmi à Tombouctou.

Par ailleurs, la délégation de l’ONG a pu constater sur place l’enrôlement d’enfants soldats dans les rangs des groupes islamistes.

Amnesty International somme à présent les groupes islamistes de stopper immédiatement tous châtiments corporels, y compris les lapidations et amputations, ainsi que les violences faites aux femmes.

Lu sur Amnesty International, Le Journal du Mali
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires