Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nord-Mali : Hollande demande au MNLA d’accepter le retour de l’autorité malienne à Kidal


Guerre au Mali
Dimanche 2 Juin 2013 - 08:40

Le président français, François Hollande, veut du MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad) qu’il accepte la réinstallation de l’armée et de l’administration maliennes à Kidal dans le nord du pays.


François Hollande et Dioncounda Traoré à Bamako
François Hollande et Dioncounda Traoré à Bamako
"Je comprends parfaitement la revendication des autorités maliennes considérant que partout il doit y avoir l’administration civile et, à un moment, l’armée malienne aussi", a déclaré Hollande dans une interview, publiées vendredi, accordée à RFI, France 24 et Tv5.

Hollande qui a parlé de réussite militaire de l’intervention armée attend sa réussite politique par l’organisation des élections pour le mois de juillet 2013. "Nous avons « approuvé » toute disposition qui permette aux Maliens d’organiser les élections pour le mois de juillet 2013, dès lors que le territoire malien a été entièrement libéré".  Mais il y a des discussions qui ont lieu en ce moment entre les autorités maliennes et le MNLA pour que nous puissions trouver les meilleures conditions pour l’organiser.

Le président français a précisé que les derniers attentas au Niger montrent qu’il y a encore de la menace terroriste dans le Sahel tout en demandant aux africains d’assurer leur propre sécurité. "C’est aux Africains d’assurer leur propre sécurité et de lutter contre le terrorisme, mais la France sera à leurs côtés…J’ai dit à Dakar qu’il en était terminé avec la relation qu’on a pu connaître dans le passé entre la France et l’Afrique. Ce sont les Africains qui doivent assurer leur propre défense, y compris par rapport au terrorisme".

Alakhbar.info
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Guerre au Mali





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires