Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nord Mali: El-Mourabitoune revendique l’attentat suicide contre l'armée française


Actualité
Jeudi 17 Juillet 2014 - 10:41

Le groupe jihadiste El-Mourabitoune, né il y a quelques mois de la fusion du MUJAO et du mouvement des Enturbannés de Mokhtar Belmokhtar, a revendiqué l’attentat suicide qui a visé, lundi 14 juillet, l’armée française dans la région d'Al-Moustarat, au nord du Mali.


Nord Mali: El-Mourabitoune revendique l’attentat suicide contre l'armée française
Dans un enregistrement audio dont Alakhbar a obtenu une copie, le chargé de communication de El-Mourabitoune, Abou Aassim El-Mouhajir, raconte qu’un membre de son mouvement "a réussi à exploser son véhicule piégé sur une unité des forces d'invasion dans la région d'Al-Moustarat". "L’attentat a été une réponse adressée aux Français qui prétendent avoir anéanti les forces jihadistes et réussi l'opération Serval", a-t-il ajouté. Et selon lui, "les Français ont tenté comme d’habitude de dissimuler la vérité et de minimiser les pertes engendrées. Ils ont profité de la faiblesse des médias sous-régionaux pour dire qu’il s’agissait d’un simple attentat à voiture piégée qui a fait une seule victime".

Mardi, la Présidence de la République française annonçait la mort, lundi 14 juillet, d'un neuvième militaire français au cours d'une "opération de reconnaissance" dans le nord du Mali. "Ils (les Français) parlent d’attentat survenu après l’annonce de l’opération « Barkhane » qui vient racoller les morceaux de Serval", d’après le jihadiste. Pour le chargé de communication, "l’opération Serval qui a été lancée contre les peuples musulmans a fini par sombrer la région dans une guerre civile et des affrontements interethniques alors que le pouvoir islamique avait mis fin à ces tensions".

L’opération Serval a été lancée en janvier 2013 pour arrêter l’avancée des islamistes armés vers le centre du Mali après leur occupation de plus d’un an du nord du pays. Selon le ministre français de la Défense Jean-Yves, le Drian.Serval a été remplacée par l'opération "Barkhane", pour lutter contre le terrorisme dans l'ensemble du Sahel, avec 3000 militaires".

Source:Alakhbar
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires