Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nomination de l’ambassadeur au Maroc : à qui profitent les rumeurs ?


A.O.S.A
Samedi 30 Août 2014 - 20:28


Nomination de l’ambassadeur au Maroc : à qui profitent les rumeurs ?
Jusqu’Aziz, les rumeurs de salons fonctionnaient plus ou moins car ce sont les salons qui faisaient les nominations. Depuis Aziz la tendance semble tourner avec pour seul résultat sûr que les noms qui circulent n’aboutissent souvent plus à rien, ce qui ne signifie pas qu’au départ ces gens n’avaient pas leur chance mais juste qu’au final, peut-être, pour ne pas donner raison aux rumeurs, le pouvoir sort d’autre noms du turban présidentiel.
 
On a vu ce contre-pied aux rumeurs mille fois sous Aziz avec le dernier en date la reconduction annoncée de monsieur Laghdaf comme PM.
 
Aujourd'hui encore, sans même savoir s’il est question de nommer un ambassadeur sous peu au Maroc même s’il est temps d'en finir avec cette froide chaise vide, voilà que plusieurs noms sont donnés partants par une presse qui va même jusqu’à avouer comme Tawary aujourd’hui à propos de Mohamed Ould Guig : 
 
« L'information concernant la nomination d'Ould Guig ambassadeur au Royaume Chérifien, n'émane ni d'une source officielle, ni d'une source sûre. Mais il s'agit des informations qui circulent depuis jours dans la capitale, Nouakchott. ». 
 
----------------
 
Mais si l’information n’est pas de source officielle et pas sûre pourquoi en faire un article avec pour titre : « Des informations à propos de la nomination d'Ould Guig, ambassadeur au Maroc » ?
 
http://www.cridem.org/C_Info.php?article=660091
 
Ces rumeurs vont jusqu’au Maroc où d’autres plumitifs s’en font l’écho et ça retourne chez nous pour dire « même au Maroc on en parle ». Ainsi Yabladi (Maroc) sous la plume de Mohammed Jaabouk, titre « Maroc-Mauritanie: Quatre noms de personnalités en lice pour devenir ambassadeur à Rabat »
 
Extrait : « La nomination d'un nouvel ambassadeur mauritanien au Maroc serait imminente. C'est en tout cas ce qui a été annoncé au sein d'un média local, citant des sources au palais présidentiel. 
 
Mohamed Ould Abdel Aziz aurait expliqué le retard dans la désignation du diplomate à Rabat, à sa volonté de chercher le profil adéquat à la hauteur de la mission. 
 
Quatre candidats seraient en lice
 
Le même média révèle que le président est appelé à trancher entre quatre noms très influents dans ce pays, présentés comme de possibles prétendants à ce titre. Il s'agit de l'actuel président du Sénat, Mohamed Ould El Haj qui devrait quitter son poste dans les semaines à venir. "Un nom qui circule depuis plus d'un mois dans les salons de Nouakchott", nous confie une source au Sahara.
 
L'ancien premier ministre, Mohamed Ould Laghdaf, qui a quitté son poste il y a seulement neuf jours, à la suite d'un changement de gouvernement, serait également dans la course. Ça serait une belle opportunité pour cet homme, originaire d'El Haoud, de s'éloigner de la Mauritanie en attendant de revenir en force.
 
Ahmed Ould Bahiya figure aussi sur la liste. Il est l'actuel directeur du cabinet du président. Auparavant, il était à la tête du ministère de l'Enseignement supérieur. Certains partis de l'opposition en Mauritanie attribue son ascension à des "considérations tribales".
 
Le quatrième prétendant est Mohamed Ould Maham. Il y a quelques jours, il était ministre de la Communication. Toutefois, un site d'information local le donne partant pour occuper la présidence de la Cour des comptes. »
 
http://www.yabiladi.com/articles/details/28947/maroc-mauritanie-quatre-noms-personnalites-lice.html
 

Nomination de l’ambassadeur au Maroc : à qui profitent les rumeurs ?
Soit dit en passant le même Ould Maham que la presse de la même caque annonce « soupçonné de malversations financières et de détournement de l’argent public, au cours de son court passage à la tête du MCRP. "Le président Mohamed Ould Abdel Aziz est supposé d’être très énervé contre celui qui se considérait comme étant l’un des intouchables". »
 
Il est aussi accusé d’avoir versé d’importants montants à des journalistes qui lui sont proches afin de lui garantir une certaine réputation. Et en plus sur le terrain, on lui reproche d’avoir critiqué l’opposition mauritanienne et surtout les principaux leaders de l’ex-COD, précise la même source. »

----------------------
 
Peut-être cette presse au courant des contre-pieds du pouvoir, veut-elle le sauver en obligeant le pouvoir à prouver le contraire. Tout est possible car les plumitifs croient comprendre comment influencer le pouvoir par les cancans de la presse.

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires