Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Nés pour se battre et mourir : les Gazaouis, ces nouveaux afghans…


A.O.S.A
Mardi 22 Juillet 2014 - 01:50


Nés pour se battre et mourir : les Gazaouis, ces nouveaux afghans…
A Gaza, on trouve la 3ème génération de ceux qui ont fui les premières persécutions massives dès 1948. Depuis, ils n’ont jamais connu que la guerre et toutes ses horreurs mais ce n’est qu’en 2006 avec le blocus total qu’ils ont sombré dans une autre dimension dans laquelle ne peuvent survivre que ceux qui ne connaissent que l'horreur. Plus personne autour ni en Cisjordanie sans parler du monde autour ne peut comprendre non seulement ce que vivent les Gazaouis mais ce que donne dans l’esprit de vivre dans un tel cachot à ciel ouvert : espionnés de partout, dépendant de partout pour des produits de première nécessité, vivre comme des rats à creuser des trous pour faire passer à manger, de quoi se soigner et se battre juste pour rester debout. 
 
Bilan à Gaza un enfant meurt des conséquences du blocus tous les 3 jours au-delà des bombes mais depuis « les répliques » aux tirs de roquettes, c’est encore plus terrible surtout que les images n’arrivent pas dans les grands médias des alliés d’Israël pendant qu’ils inondent le reste du monde. Bilan les alliés d’Israël, qui sont des démocraties, n’ont pas à subir le front de l’opinion publique massivement endormie par ces médias qui ne veulent pas officiellement les choquer mais en fait c’est la crainte du réveil de l’opinion qui justifie cela sinon plus aucun allié d’Israël ne pourrait faire la sourde oreille en donnant carte blanche à Israël.
 
Ainsi, à Gaza à l’heure où l’information va le plus vite, les peuples de l’occident, qui seuls peuvent obliger leur pays à agir, restent massivement désinformés.
 
Pendant ce temps la haine grandit dans le cœur de ceux qui savent ce qui se passe mais qui ne peuvent rien y changer comme si les sionistes cherchaient à créer de l’antisémitisme sans lequel Israël n’aurait pas de raison d’être du moins sous la forme d’un état fondé sur la race, pas même la religion, race qui soit dit en passant a subi 2000 ans de métissage.
 
Mais avec Gaza, Israël a désormais un problème sérieux car la politique de la terreur a ses limites car nous ne sommes plus aux siècles de la barbarie naturelle à la belle époque de la colonisation qui fit tant d’empires éphémères mais rentables, barbarie enterrée vive dont la mémoire trahie fait passer pour de la préhistoire, 350 ans d’esclavage sans lesquels le nord n’eût jamais prospéré. Gaza donne une idée vivante de ce furent les autres colonisations. Comme le rappelle J.V : "qui se souvient que lors du procès de Nuremberg [...pour laver la conscience occidentale, au même moment, chez un autre homme blanc toujours à l’avant-garde des leçons d’humanité... ] les aborigènes n’étaient pas recensés car ils étaient classés parmi la faune..."
 
A Gaza c’est désormais l’Afghanistan, les armes en moins car les gazaouis n'ont personne pour les armer contre l’adversaire comme ce fut le cas avec les afghans contre les russes ; reste qu’à Gaza c’est aussi la terre des enfants qui grandissent au milieu de la guerre. Les terroriser ne sert à rien. Comment dire à un petit-fils de martyr, fils de martyr, père de martyr,  tous assassinés par le colon Israël de la façon la plus lâche qui soit, comment lui dire de baisser les armes, les poings et reposer les pierres pour aller vendre des légumes en paix sur la terre d’Israël ?
 
C’est là tout le problème à Gaza, on ne parle pas avec des gens qui découvrent la peur, l’humiliation et les crimes pour les faire fuir, on parle à des gens qui sont restés quand tous les autres ont fui ou ont baissé les armes.
 
A Gaza, il n’y a pas de place pour la diplomatie des lâches ou de ceux qui sont prêts à se mettre à genoux pour survivre, à Gaza il n’y a de place que pour l’honneur ou la mort !
 
Nous sommes tous des palestiniens, mais n’est pas Gazaoui  qui veut…
 
Ce sont là mes derniers mots à propos de cette affaire. Je ne peux plus car les images me rendent physiquement malade. En fuyant, j’emporte les images du jour : celle de cette enfant de 8 ans devenue paralysée à vie qui, avant cela, disait vouloir devenir médecin et qui maintenant dit qu’elle veut apprendre à créer des roquettes pour les jeter sur Israël. L’autre, c’est cette terrible vidéo de Tsahal qu’on vient de voir montrant 10 guerriers palestiniens qui rampent dans le noir avec leur kalach après être sortis d’un tunnel, ils sont de ceux qui ont vaincu les quelques soldats israéliens tombés au milieu de ce massacre. Ce qui est terrible c’est qu’ils ne savent pas qu’ils sont filmés. Ils ont tous péri en recevant un missile. Ce qui est terrible c’est qu’ils ne savent pas à quel point, l’armée en face est bien équipée.
 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires