Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mouvement du 25 février : Quand l'ambassadrice américaine se dévoile pro-Aziz (AUDIO)


Tribunes
Mercredi 16 Janvier 2013 - 12:10

Le mouvement du 25 février a publié une vidéo contenant des déclarations pour le moins partisanes, par rapport à la crise politique actuelle que traverse la Mauritanie, proférées par l'ambassadrice des Etats-Unis en Mauritanie, Jo Ellen Powell, lors d'une discussion au Centre des Etudes Stratégiques, tenues le 31 Octobre 202, à propos de l'impact des Printemps Arabes sur la situation en Mauritanie.


L'ambassadrice montre dans l'enregistrement son soutien à Ould Abdel Aziz : "Quant à la démocratie, il était prévu qu'il y ait des élections en 2011 qui ont été repoussées, puis repoussées, puis repoussées … L'opposition politique avait réclamé, l'an dernier, le départ du président Ould Abdel Aziz et a demandé sa chute par la force le cas échéant. Cette position n'est pas responsable. Je suis préoccupée par l'Opposition. Ce n'aurait pas été le cas si l'Opposition était plus oganisée et unie. La Mauritanie compte à peu près 75 partis politique. C, comme vous le savez, cela ressemblera à un refuge pour chats. Les alliances au sein de l'opposition changent pratiquement toutes les semaines. Il est difficile de faire émérger un leader ship capable de renverser Aziz, ce que, du reste, je ne souhaite absolument pas."

Pour la relation entre la Mauritanie et les Etats-Unis elle dit "L'intérêt que portent les USA à la Mauritanie réside essentiellement dans le domaine sécuritaire. Nous considérons la Mauritanie comme un partenaire sécuritaire au Sahel. L'armée mauritanienne est peu nombreuse mais elle est de qualité parce qu'elle est entrainée par les Français. Nous avons beaucoup investi dans l'aide militaire, la formation des appareils sécuritaires mauritaniens qui se sont révélés être de bons partenaires. En 2011, l'ensemble de notre aide dans le domaine sécuritaire a atteint 67 à 68 millions de dolars.

Elle continue : "A chaque fois qu'il s'est absenté du pays, je prenais peur de voir l'Opposition en profiter ou tout autre personne d'ailleurs (allusion au séjour d'Aziz dans les hôpitaux parisiens)".
Nous sommes surpris, dans le mouvement 25 février, du fait que l'Amérique soutienne un dictateur en contre partie d'une supposée sécurité au lieu de supporter un peuple qui lutte pour la liberté et la démocratie. Benjamin Franklin, l'un des fondateurs des Etats-Unis, avait raison en disant que : "Ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour une sécurité minime et temporaire ne méritent ni la liberté ni la sécurité. "

Nous considérons que les récents propos de Madame l'ambassadrice affecteront les relations entre nos deux peuples. Des relations que nous souhaitons être fondées sur les intérêts communs, les valeurs universelles de démocratie, de justice et d'égalité.

Nous réclamons des excuses de Madame l'ambassadrice pour son ingérence dans les affaires internes du pays et son soutien pour le régime dictateur. Ceci est en contradiction avec les aspirations de notre peuple et les valeurs sur lesquelles est fondée l'Amérique.

Nous lui rappelons que l'opposition n'est pas la seule à demander le changement. En effet, plusieurs mouvement de jeunes et organisations se battement pour ce même objectif et sont soutenus par un peuple opprimé qui manifeste tous les jours pour obtenir ses droits.

Le mouvement du 25 février
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter