Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mouvement dans le corps de la Police : Des cafouillis de dernière heure


Actualité
Mardi 4 Septembre 2012 - 14:08

Etablie jeudi, la liste nominative des mouvements d’affectation opérés dans les hautes instances de la Police nationale, a été modifiée le lendemain, donnant une impression de cafouillis dans la gestion du personnel de ce pilier central de la sécurité nationale. Cette révision rapide et les dessous de quelques mesures individuelles alimentent ainsi depuis deux jours les débats. Autre sujet de discussion ; le faible équilibres entre les différentes communautés nationales présentes dans ce corps sécuritaire.


Le Général Ahmed Ould Békrine, directeur général de DGSN (d), et le ministre de l'intérieur, Mohamed Ould Boilil
Le Général Ahmed Ould Békrine, directeur général de DGSN (d), et le ministre de l'intérieur, Mohamed Ould Boilil
Très attendu, le mouvement d’affectations au sein de la haute hiérarchie de la Police nationale, est intervenu jeudi dernier, puis légèrement modifié le lendemain. C’est là, la première empreinte personnelle que le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le Général Ahmed Ould Bekrine a tenu à imprimer depuis sa prise de fonction. Il faut dire que le mouvement a touché l’ensemble des directions et services centraux de la police, des directions régionales de la sécurité ainsi que quelques commissariats de police.

La mesure qui a le plus retenu l’attention est l’affectation du Commissaire Mohamed Abdallahi Ould Taleb Abeidi dit Ould Adda, de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) à la Direction de la Formation. Certains y ont certes perçu une sanction, suite à son accrochage verbal avec l’homme fort du moment, MRabih Ould Weli, le puissant directeur de l’Agence nationale de l’enrôlement et des pièces sécurisées, bras droit et proche du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le paradoxe est que certains analystes ont perçu dans le mouvement de la Police, des fleurs jetées à des proches de l’ancien président Ely Ould Mohamed Vall, pourtant bête noire du régime actuel. Ce serait le cas pour son propre frère, le commissaire principal Ahmed Ould Eleya, nommé à la tête de la Direction de la Police judiciaire et de la sécurité routière (PJSR), alors qu’il se morfondait jusque-là dans un obscure poste de conseiller du Directeur général. Le deuxième, considéré également comme proche d’Ely Ould Mohamed Vall, est le commissaire Mohamed Aly Ould Dah, promu conseiller du DGSN, au même titre que d’autres, comme l’ancien Directeur régional au Guidimagha, le commissaire Mohamed Ould Ahmed Jidou, proche du DGSN adjoint, Mohamed Lemine Ould Ahmed, ainsi que le commissaire Chrif Ould Gharaby, jusque-là Directeur régional de la Sûreté (DRS) au Tiris-Zemmour.

Certains observateurs semblent avoir relevé dans le mouvement opéré au niveau de la ville de Nouakchott, des relents sectaires, avec la promotion accordée à plusieurs commissaires de police appartenant au même ensemble tribal.

Des sources rapportent que la série a commencé dès le retour du DGSN adjoint, qui était en déplacement dans les Lieux Saints pour accomplir la Oumra. Dès son retour, il se serait enfermé avec le Directeur régional. La liste ainsi concoctée aurait été paraphée par le DGSN. Cette première liste connaîtra cependant une légère modification, avec le commissaire Mohamed Baba Ould Mohameden qui se retrouve à Bassiknou après avoir été nommé la veille Directeur de la Police judiciaire à Nouakchott.

Ou encore, l’officier de police Abdallahi Ould Sidi Aly, qui de bref directeur adjoint du Directeur du personnel, s’est retrouvé vingt-quatre heures plus tard, chef de service de gestion des agents auprès de la Direction générale.

A part ces deux modifications de dernière heure, les autres postes semblent avoir été confirmés. Ainsi, le commissaire Mohamed Ould Denne remplace Ould Adda à la DST, le commissaire principal Mohamed Mahmoud Ould Abdel Aziz, quitte son poste de DRS à Nouadhibou pour l’Adrar, le commissaire Mohamed Abderrahmane Ould Etheïmine, de DRS en Adrar part pour le Tiris-Zemmour, le commissaire Yahefdhou Ould Amar, précédemment au Brakna s’en va pour Nouadhibou. Il est remplacé par le commissaire El Ghassem Ould Sidi Mohamed, ancien chef de service à la Direction de la P.J. Le Guidimagha est désormais administré par un nouveau DRS, le commissaire principal Mohamed Ould Sidi Ould Hassan, précédemment Directeur de la P.J par intérim, alors que le Commissariat de l’aéroport échoit au commissaire Abdallahi Ould Ahmed Ould MBareck qui quitte ainsi le Commissariat spécial de la Sécurité publique. Au niveau des commissariats départementaux, El Mina est désormais coiffé par une femme commissaire, Vatimetou Mint Sidi, précédemment commissaire par intérim à l’aéroport de Nouakchott. Au niveau des services, l’Inspecteur Mohamed Abdallahi Ould Ahmedou, précédemment à la Direction de la Sûreté de l’Etat (DSE) est nommé chef de service de la Formation, tandis que le service de la P.J au sein de la même direction revient à l’Inspecteur Mohamed Abderrahmane Ould Madallah et le service de la Sécurité publique à l’Inspecteur Ahmed Ould Ahmedna.

Le service de l’Informatique à l’Ecole de Police sera dorénavant assuré par le commissaire Cheikh Ould Moulaye Idriss. L’ex-commissaire de Ksar 2, le commissaire Ahmed Salem Ould Moulaye, a été muté au Commissariat de la Sûreté publique. Il est remplacé par le commissaire Abderrahmane Ould Moukhtaïri. L’ancien commissaire de Sebkha 1, le commissaire Mohamed Baba Ould Mohameden est désormais affecté au Commissariat spécial de la P.J et remplacé par l’officier de police Mohamed Lemine Ould Mohamed Abdallahi dit "Ahdoud", précédemment commissaire de Timbédra. A Nouadhibou, le commissaire Mohamed Ould Ahmed Ould Ismaël a été muté à Markaz, tandis que Jeddida sera coiffé par le commissaire Yacoub Ould Sidaty, précédemment chef de service à la Direction de la Formation. Dans le quartier de Leweïna, c’est l’Inspecteur Mohamed Abdou Ould Taha, en provenance de Fassala, qui prend les rennes.

A Takhtit 1, c’est l’officier de police Amar Ould Youssouf, précédemment à NBeïkatt Lehwach (Hodh charghi) qui prend les commandes. Précédemment commissaire de l’aéroport de Nouadhibou, l’Inspecteur Ahmed Ould Khaled atterrit au commissariat du Port artisanal d’El Mina à Nouakchott. Le commissariat de l’aéroport de Nouadhibou échoit ainsi au commissaire Taleb Bouya Ould Saïd, précédemment au Commissariat spécial de la P.J.

A Néma, capitale du Hodh Charghi, c’est l’Inspecteur Henoune Ould Nana, précédemment à Aleg, qui coiffe le commissariat central de la ville, alors qu’à Timbédra, l’officier Baba Ahmed Ould Bekaye, précédemment à Tintane, administre désormais ce commissariat. Il laisse le relais à Tintane, à l’Inspecteur Mohamed Moustapha Ould Cheïbany, précédemment à Ghabou (Ghidimaghga).

JPEG - 19.3 ko Le commissariat de Fassala est dorénavant dirigé par l’Inspecteur Mohamed Lemine Ould Mohamed Mahmoud, précédemment à la DSE, alors que son collègue, l’Inspecteur Sid’Ahmed Ould Mohamed, précédemment chef de service de la P.J au commissariat de Sebkha 2 à Nouakchott, prend le commissariat de N’Beïket Lahwach. Le commissariat de Ghabou, au Guidimagha, voit débarquer un nouveau commissaire, en la personne de l’Inspecteur Mohamed Mahmoud Ould Jarah, précédemment chef de service de la P.J à la Direction spéciale de la P.J à Nouakchott. Le commissariat d’Aleg également échoit à l’officier Mohamed Lemine Ould Amy, précédemment à Néma.

Quatre inspecteurs, dont deux femmes, ont été mis à la disposition de la Direction du personnel. Il s’agit des inspecteurs de police Sidi Ould Haïba, précédemment à Lewaïna (Nouadhibou) et trois anciens de l’aéroport de Nouakchott, Mohamed Ould Limame, Zoubeïda Mint Hayine et Chriva Mint Mohamed Aly.

Pour autant, à la lecture de la liste des affectations, force est de constater , l’absence flagrante de négro-africains dans la hiérarchie de la police, mais aussi l’énorme déséquilibre social dans ce corps où les communautés nationales y sont très disproportionnellement représentées ; ce qui donne à l’ensemble un énorme tableau sectaire.

Cheikh Aïdara
Pour l'authentique
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires