Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mourabitoune: Neveu limogé


Sport
Mardi 5 Août 2014 - 09:01

Le Comité Exécutif de la FFRIM a décidé, lundi (4 août), au cours de sa session extraordinaire, comme il fallait s’y attendre, de virer le sélectionneur national, Patrice Neveu de son poste 24 heures après l’élimination des Mourabitoune des éliminatoires de la CAN 2015. C’est ainsi la première conséquence directe de la cruelle délussion enregistrée par le pays.


Mourabitoune: Neveu limogé
Une première tête est tombée. C’est le mouton du sacrifice qui vient d’être immolé. D’autres devraient suivre suite à cette débacle prévisible depuis un certain temps. Le technicien français s’était rendu coupable de bien d’erreurs de casting dans le choix des joueurs. Rien n’avait été fait pour assainir le climat délètère prévalant au sein de la sélection. Neveu n’a pas survécu après l’humiliation subie par les Mourabitoune qui n’ont pas perdu à domicile depuis 2008. En prise avec bien de pensionnaires de la sélection nationale ( Mohamed Balla Chérif écarté depuis Palaye, DaSilva et tout dernièrement avec Karamogho Moussa Traoré lors des dernières séances d’entraînement. Ils ont même failli en venir aux mains), Neveu, tout comme le président de la fédération, avait attisé le feu. Son orgueil l’avait contraint à écarter bien de joueurs prometteurs (Abderrahmane Sy dit Bébé) freinés dans leur progression en sélection.

Il s’était évertué à accorder une confiance aveugle à des joueurs limités et fortement contestés. Après avoir qualifié la Mauritanie à une compétition continentale majeure (les Championnats d’Afrique des Locaux), Neveu avait inscrit son empreinte sur le football national. Après un feuilleton de mauvais goût relatif à sa reconduction à la tête de la sélection qui fut une véritable comédie avec une mauvaise mise en scène, et ce , en dépit du coup de forcing opéré et du sacrifice financier de l’Etat, les Mourabitoune furent ridiculisés en Afrique du Sud: trois sorties en autant de défaites. On fera table rase de ce que l’on qualifiera « d’accident de parcours d’une sélection jeune et sans expérience », suite à cette expédition sud africaine.

Puis, les Mourabitoune s’engagèrent dans les éliminatoires de la CAN 2015 avec un optimisme béat oubliant que la sélection nationale reste au stade de construction. Après avoir fait d’une bouchée les modestes Dodos d’Île Maurice (1à 0, 2 à 0), battu à Nouakchott le Nzalang Nacional (1 à 0) et défaits à Malabo (0 à 3), les premiers signes d’effritement et de frictions apparaissaient. Repêchés après la disqualification de la Guinée Equatoriale, Neveu n’a su rebondir et exploiter à fond cette opportunité. Pire, il montra ses limites. Conséquence directe, c’est la fin de l’aventure mauritanienne du français, recruté en janvier 2012 et reconduit en septembre 2013 et ce jusqu’au 2 février 2015. Neveu ne fera pas ses valises sans ses sous.

En effet, le Comité Exécutif, a mandaté, ce n’est guère une surprise, le Président de la FF RIM à l’effet de régler les modalités pratiques afférentes à cette éviction. Il s’agira ainsi de procéder au règlement de l’indemnité de licenciement et de tous les arriérés de salaires. Les autorités fédérales tentent de circoncire la folle colère des supporters et la réprobation enregistrée suite à la sortie peu glorieuse des Mourabitoune. D’autres mesures fortes réclamées par l’opinion sportive devraient être mise en branle. L’œuvre de refondation et de relance ne saurait s’arrêter en si bon chemin. Tout laisse néanmoins à penser que les fédéraux mauritaniens n’entendent pas rendre leur tablier. D’autant qu’une nouvelle feuille de route a été déclinée au cours de cette réunion extraordinaire.

Manquants de courage et tenaillés par une confiance aveugle, les fédéraux ont décidé « de lancer, dans les meilleurs délais, un appel à candidature national et international pour le recrutement d’un Sélectionneur ». Se tressant des laurieurs, les fédéraux ont salué les « résultats satisfaisants enregistrés par notre football tout au long des trois dernières années ». et restent « soucieux de maintenir cette dynamique à la réalisation de laquelle s’associent les pouvoirs publics, la Fédération, les partenaires, le public sportif et la presse ».

Enfin, le Comité Exécutif de la FFRIM remercie l’ex-Sélectionneur National, Neveu Patrice « des services rendus et s’engage à continuer, comme par le passé, à tout mettre en œuvre pour promouvoir notre football et assurer une digne représentation de notre pays aux compétitions sous-régionales, régionales, continentales et internationales ».

Source:Lecalame
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire