Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Moulaye Ahmed Bessam : « Le match le plus important de ma vie »


Sport
Samedi 6 Juin 2015 - 14:00

La Mauritanie s’apprête à débuter sa campagne en éliminatoires de la CAN 2017, par un déplacement périlleux à Yaoundé, pour y défier le Cameroun, le 14 juin. À un peu plus d’une semaine de ce grand rendez-vous, Moulaye Ahmed Bessam livre ses impressions à Maurifoot, et revient sur sa saison mouvementée en Algérie.


Moulaye Ahmed Bessam : « Le match le plus important de ma vie »

Comment se déroule la préparation pour le match contre le Cameroun ?

La préparation se déroule dans les meilleures conditions. Les joueurs s’entrainent matin et soir. Le groupe est au complet, et il n y a aucun blessé à déplorer pour le moment. Le match contre le Cameroun est très important, il nous faut donc le préparer sérieusement.

Dans quel état d'esprit le groupe aborde t-il cette rencontre ?

Le groupe a conscience de l’importance de ce match, mais aussi de sa difficulté. Tous les joueurs savent que le déplacement à Yaoundé sera compliqué, mais ils sont prêts à se battre jusqu’au bout. On a un bon groupe et excellent état d’esprit. L’ambiance est au rendez-vous, j’espère que ça va continuer ainsi.

Que penses-tu du Cameroun, annoncé comme le favori du groupe M ?

L’équipe du Cameroun n’est plus à présenter. C’est grande nation de football, connue de tous et qui a participé à de nombreuses compétitions internationales. C’est un adversaire expérimenté et qui sera très dur à jouer.

D’un point de vue personnel, comment appréhendes-tu ce match contre les Lions indomptables ?

Ce match est sans doute le plus important de ma vie. C’est le genre de rencontres qu’un footballeur rêve de vivre. J’y gagnerai certainement beaucoup d’expérience. Après le tirage au sort, quand j’ai appris que la Mauritanie est tombée dans le groupe de la « mort », j’ai tout de suite compris que la mission sera extrêmement compliquée. Mais, d’un autre côté, j’étais heureux d’avoir l’occasion d’affronter de grandes équipes. C’est un challenge intéressant pour nous. Pour grandir et être meilleur, il faut affronter les meilleurs.

 


Moulaye Ahmed Bessam : « Le match le plus important de ma vie »

Tu as vécu une année mouvementée en Algérie. La résiliation de ton contrat avec la JSK, et des débuts difficiles à Constantine. Cela a t-il joué sur ton mental ?

Il est vrai que j’ai eu énormément de difficultés cette année, surtout avec mon ancien club (Jeunesse Sportive de Kabylie, ndlr). Mon arrivée au CS Constantine n’a pas été simple non plus. Mais ces ennuis n’ont à aucun moment affecté mon mental, car j’ai confiance en moi et crois en mes qualités.

Quelles sont les vraies raisons qui t’ont poussé à quitter la JS Kabylie ?

Quand j’évoluais encore à la JS Kabylie, il y’avait un entraîneur qui me mettait énormément de pression. J’ai aussi eu des problèmes avec la direction du club. Je ne me sentais vraiment plus à l’aise, c’est pour cette raison que j’ai préféré partir. Cela a avait beaucoup influé sur mes performances sur le terrain, je ne faisais plus de bons matchs. Les dirigeants de la JSK voulaient me prêter à un autre club, mais j’ai refusé. Je n’avais qu’une idée en tête, c’était de partir.

Pourrais-tu revenir sur tes débuts difficiles au CS Constantine ?

C’était difficile de m’imposer d’entrée à Constantine car au club, nous sommes trois étrangers. Seulement deux ont le droit d’être sur le terrain, comme le stipule le règlement du championnat Algérien. Il y’a un Malien et un Malgache qui étaient déjà au club avant mon arrivée. Pour espérer jouer, il fallait que je sois titulaire. Au début, j’étais constamment sur le banc des remplaçants et je n’entrais en jeu qu’en deuxième période. Mais je suis resté concentré sur mon travail à l'entraînement sans jamais douter de mes capacités, en attendant qu’une chance s’offre à moi. Cette chance, je l’ai eue, et j’ai prouvé que je méritais une place de titulaire. Depuis lors, j’ai pris part à tous les matchs jusqu’à la fin de la saison.
 


Moulaye Ahmed Bessam : « Le match le plus important de ma vie »

Maintenant que le championnat Algérien est arrivé à terme, qu’envisages-tu de faire la saison prochaine ?

Il me reste encore un an et demi de contrat avec le CS Constantine. Ils veulent que je reste. Donc je pense rester l’année prochaine Incha’Allah.

As-tu un message particulier à adresser au public Mauritanien ?

J’ai simplement à dire au peuple Mauritanien qu’on a 6 matchs vraiment très difficiles à jouer. Qu’il reste derrière nous jusqu’à la dernière minute du dernier match. De notre côté, on va tout donner et tenter l’impossible pour se qualifier à la Coupe d’Afrique des nations 2017. Notre objectif est avant tout de les satisfaire.

Rédigé par 
 

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire