Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Monsieur le président, Adieu !


A.O.S.A
Jeudi 10 Avril 2014 - 14:27


Monsieur le président, Adieu !
Excellence,
Je fais partie de cette armée de l’ombre qui dès 2008 a cru que vous seriez une sorte d’homme providentiel. Pour vous, on s’est battu jour et nuit loin de vos courtisans, loin de votre pouvoir à telle enseigne que lorsque vous étiez à Paris le ventre troué et que vos partisans étaient terrés en attendant de savoir si vous alliez mourir ou pas pour savoir quel parti prendre, vous n’avez eu que nous pour vous défendre encore.
 
A la fin de votre premier mandat en attendant le suivant et ceux qui suivront encore quand demain vous changerez la constitution, je demeure persuadé que la Mauritanie est dans un tel état de décomposition, de moisissure à tous les niveaux que seul un homme comme vous peut la tenir car ce n’est ni la générosité qui vous étouffe encore moins la loyauté : de Taya à Kadhafi en passant par Bouamatou.
 
Dieu merci ! Sinon nous serions peut-être encore à la veille de voir la Mauritanie effacée de la carte, dévorée de partout, devenue un sanctuaire de brigands, de malfrats, de mafieux et vouée certainement à l’éclatement. Avec vous, la grande gabegie est freinée sec pour une gabegie à la carte comme dans un royaume. Qui peut vous reprocher de penser à vous dans un pays où chacun ne pense qu’à soi et où on ne respecte que les riches, fussent-ils des voyous ? Manger pour soi et construire c’est toujours mieux que ne rien faire et laisser tout le monde dévorer.
 
Grâce à vous, votre équipe, grâce à nos partenaires étrangers, la France, les USA et les autres Chine et même Angleterre, notre armée est dans un meilleur état et nos frontières sont sécurisées.
 
Grâce à vous, nous avons une liberté d’expression sans bornes qui fit de vous certainement le chef d’état qui en a le plus pâti sans broncher même si vous avez à votre disposition tout un arsenal pour intimider indirectement les plumes.
 
Grâce à vous, vous le rappelez assez, les caisses de l’Etat sont pleines sans trop que l’on sache dans quel intérêt sinon répondre à la satisfaction du FMI et de la Banque mondiale dont les chiffres n’ont jamais pris en compte le bonheur du petit peuple, majoritaire dans ce pays.
 
Grâce à vous, après un réveil tardif, nos islamises jadis modérés devenus tout d’un coup fanatiques, se sont calmés récemment quand le pouvoir prit ses responsabilités en rappelant qui est l’autorité dans ce pays.
 
On peut donc ainsi multiplier vos réussites.
 
Mais à cause de vous, ce pays tourne au ralenti c’est-à-dire à la vitesse de votre esprit qui tout brillant qu’il puisse être n’en reste pas moins un seul esprit pour gérer tout un pays or votre situation, votre fauteuil instable fait que vous avez l’esprit d’abord occupé par votre sécurité et celle du système que vous dirigez. Il vous faut aussi gérer la sécurité nationale et l’économie vue du solde  des caisses de l’Etat. Que vous reste-t-il pour gérer tout reste ? Vous êtes humain et vous avez aussi vos affaires à gérer. Aussi ce pays ne tourne plus.
 
A cause de vous, ce pays semble dans le coma comme si vous étiez un occupant chargé juste de vous enrichir ou de construire sur un terrain vague or ce pays est peuplé et bien peuplé de gens qui ont besoin d’autres choses que vos chiffres vagues à avaler.
 
A cause de vous, tous ceux qui ne sont pas arabes ou arabo-berbères, tous les métis, tous ceux qui n’ont pas le bras long subissent les tracasseries de votre administration complexée, raciste et jalouse.
 
A cause de vous, tous les gens qui ont détruit ce pays courent toujours et vous en avez recyclé une bonne partie, l’autre étant allée chez les opposants.
 
A cause de vous, l’administration est encore pleine d’imposteurs arrivés là par la belle époque des trafics en tout genre. Il suffirait d’une agence pour vérifier les diplômes dans la fonction publique pour comprendre pourquoi ce pays n’avancera jamais car ces gens finissent toujours par placer les leurs et le malheur de l’imposture se poursuit comme les métastases d’un cancer au stade terminal.
 
A cause de votre peur de vous faire des ennemis, vous n’osez pas prendre vos responsabilités et vous croyez qu’il suffit d’intimider les criminels pour les rendre inoffensifs mais quid de tous les minables dans l’administration ?
 
A cause de votre roublardise qui prend tout le monde pour des imbéciles, votre parole ne vaut plus rien.
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires