Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mint Vergès se fait copieusement insulter sur le net francophone…


A.O.S.A
Samedi 19 Novembre 2011 - 16:20


Mint Vergès se fait copieusement insulter sur le net francophone…
Après une singulière sortie à Rosso où Mint Vergès, la bien nommée, a, selon alakhbar, «  fustigé la dominance de langue française dans l’administration », madame Mint Vergès a eu droit à une volée de bois vert. Tantôt les uns rapportent que Mint Vergès n’est pas homologué comme un nom ni arabe, ni berbère, ni wolof, ni poular, ni bambara, ni africain, tantôt d’autres y vont  même de l’insulte en parlant de prostitution : « Vraiment drôle et déconcertant ! Ils font leurs études en Français, leurs affaires en Français, se prostituent en français, inscrivent leurs enfants dans les écoles françaises, mais réclament que l'arabe soit la langue absolue... C'est sans aucun doute une stratégie pour plaire au grand lion », et ce sur des sites célèbres annonçant en gros leur fameuse charte…
 
Mint Vergès ne mérite pas de telles remarques. C’est dur en Mauritanie surtout à l’époque des petits minables racistes, ignorants et complexés, de s’appeler Vergès ou autres toubabités. Madame Vergès a dû toute sa vie entendre des salauds faire des commentaires sur les français soit directement soit indirectement ; cela a dû être très dur. Aussi, si cela peut lui faire du bien d’attaquer la langue d’une partie d’elle-même, nul  ne doit lui en vouloir car il faut mettre cela sur le compte d’une torture administrée par l’entourage d’un système sordide.
 
Pour le reste qu’a-t-elle dit ? Juste qu’il fallait fustiger la dominance de la langue française dans l’administration ». D’abord il faut se méfier les traductions d’Alakhbar qui cascade au hasard avec la langue de Vergès or en la matière chaque mot compte car seuls les ignorants ne savent rien de la conséquence d’un mot. Ensuite, même à admettre que pour une fois alakhbar ait utilisé le mot juste par un heureux hasard, madame Vergès semble avouer que le français domine l’administration. Ce genre d’aveu ne peut plaire aux petits minables racistes, ignorants, complexés et chauvins.
 
D’ailleurs si vous posez la question à Aziz lui-même, il vous dira à l’instar de l’esclavage, de la binationalité et autres réalités de la place, que la langue française n’existe pas dans l’administration ou du moins qu’il ne l’a jamais entendue ni lue ! D’ailleurs vous dira-t-il, il en veut pour preuve que l’article machin de la constitution truc ne parle nulle part de la langue française ! Il n’y est question que de l’arabe comme langue officielle et des autres dialectes comme dommages collatéraux. Comment alors oser parler de la langue française dominant l’administration ?
 
Laissons Aziz et ses formules qui ne l’engagent que devant Dieu !
 
Retournons à nos moutons, c’est le cas de le dire.
 
Madame Vergès a le droit de dire ce qu’elle a dit, elle a le droit de défendre l’arabe comme si l’arabe était menacé ; les israéliens font de même comme si les arabes israéliens étaient une menace pour leur existence. Qui peut attaquer l’arabe, langue du Coran ? Qui ne défendrait pas cette langue sublime car même quand n’y comprend rien, il suffit d’entendre le coran récité comme il faut pour être bouleversé ?
 
Ce n’est pas le sujet !
 
Le sujet étant juste pourquoi une telle haine de la langue française qui est le ciment permettant à tous de se comprendre ? Pourquoi une telle haine de la France sans laquelle la Mauritanie n’existerait pas, ni elle ni l’administration, ni nos institutions, ni notre démocrassie, ni l’organisation de l’armée, ni rien qui tienne debout ou qui tenait debout avant d’être détruit par les petits minables, racistes, ignorants et complexés ?
 
Il n’y a qu’une réponse à cela : le minable niveau des tenants de la division éternelle. Celles et ceux qui se battent pour une Mauritanie à quatre pattes, aliénée, vivant dans des fantasmes et des chimères pour mendier éternellement en réduisant la majorité du pays à la misère et l’ignorance afin que les dirigeants se sentent au moins plus grands que ce qu’ils ont réduit au bas le plus plat.
 
Faut-il éternellement bondir pour défendre la langue française ? Ce n’est pas la langue française que nous défendons mais une de nos langues à laquelle nous tenons. Une langue qui nous permet d’une part de communiquer avec tous ou la plupart et une langue qui nous permet d’échapper à l’ignorance et la propagande de l’élite qui envoie ses enfants au lycée français, se soigne à l’étranger et excite le peuple contre la France et l’occident !
 
Pourquoi la France reste-t-elle là à ne rien dire face à un gouvernement mendiant d’une part sa défense sans parler du reste pendant qu’il envoie tous ses seconds couteaux exciter la haine de la France et de l’occident ? La France doit agir vite car ces discours racistes qui vont contre l’histoire du pays sèment la haine de l’occident. De là que l’on ne voit plus d’européens marcher dans les rues car la peur est là ! Bravo !
 
La France doit chasser du lycée français quiconque ose attaquer la France et sa langue surtout venant du pouvoir.

lire la suite...
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires