Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ministère de la défense: «L'opération contre AQMI a été une réussite.»


Actualité
Lundi 27 Juin 2011 - 00:18

Deux jours après l'attaque de l'armée mauritanienne sur un camp d'Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), et après moult rumeurs et spéculations sur le bilan de ces affrontements, l'état-major de l'armée mauritanienne communique enfin sur cette opération à la frontière malienne, lors d'une conférence de presse ce dimanche 26 juin au ministère de la défense.


Les colonels Teyeb Ould Brahim (gauche) et Brahim Vall Ould Cheibany (droite)
Les colonels Teyeb Ould Brahim (gauche) et Brahim Vall Ould Cheibany (droite)
Afin de tordre le coup à toutes sortes de rumeurs qui fleurissaient autour de l'attaque de vendredi dans la forêt de Wagadou, l'armée a décidé de communiquer finalement. Une première salve pour gagner la bataille de l'information.
«L'opération de vendredi a été menée par nos forces, jointes à celles maliennes. Dans le fuseau de ratissage qui était celui de notre armée, on a trouvé une base bien aménagée. C'est dans le cadre de cette reconnaissance de terrain, que nous avons accroché ce camp.» explique le colonel Brahim Vall Ould Cheibany, chef du bureau des opérations. L'initiative mauritano malienne ne serait donc pas le fruit d'une rencontre fortuite, ou d'un piège tendu par les éléments de ce camp d'AQMI, comme on l'a entendu ces deux derniers jours.
«Et on peut dire, à la suite de la destruction totale du camp, que la mission a été une réussite.» ajoute le colonel Teyeb Ould Brahim, porte-parole de l'état-major.

Deux morts et neuf prisonniers

Au moment du bilan, les chiffres avancés lors des deux derniers jours, côté mauritanien, baissent sensiblement. «Nous avons eu de notre côté sept blessés, dont deux on succombé à leurs blessures, sur le chemin du rapatriement. Ils ont été enterrés à Bassiknou.» reconnaît Ould Brahim.
Quant aux éléments d'AQMI, les pertes seraient plus importantes, que ce que leur communiqué d'hier laissait entendre, à savoir aucune.
«Il y a eu quinze morts du côté d'AQMI, plusieurs blessés, et neuf prisonniers capturés par les forces maliennes. Parmi ces neuf prisonniers, huit sont des mauritaniens.» concède Ould Cheibany.
Pour parer à tout éventuel scepticisme, l'armée prévoit de montrer images à l'appui, la destruction totale du camp. «Une mission de l'état-major arrive bientôt sur le camp, pour des images des dégâts qu'on y a causés.» dit le chef du bureau des opérations.

«L'opération de ratissage est toujours en cours»

Des centaines de militaires maliens et mauritaniens mènent depuis le 21 juin et «pour quelques semaines» des opérations communes le long de leur frontière, contre AQMI et la criminalité organisée. Ce violent accroc ne va pas stopper ces opérations comme le confirme le porte-parole, Teyeb Ould Brahim: «L'opération de ratissage est toujours en cours. Et nous continuerons à chercher l'ennemi en vue de le détruire.» assure Brahim Vall Ould Cheibany.

MLK
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires