Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Migrants : l’Union Européenne donne son feu-vert pour traquer les passeurs


Société
Mercredi 24 Juin 2015 - 14:00

L’Union Européenne a décidé de lancer une opération navale pour lutter contre l’afflux de l’immigration en Méditerranée, notamment contre les passeurs qui font payer des sommes énormes aux migrants pour les aider à traverser la mer et rejoindre l’Europe.


Migrants : l’Union Européenne donne son feu-vert pour traquer les passeurs
C’est une première ! L’Union Européenne (UE) a, pour la première fois, décidé d’aller à la traque des passeurs. Pour lutter contre le flux de l’immigration en mer méditerranéenne, les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont en effet lancé, ce lundi 22 juin 2015, une opération navale, qui sera limitée dans un premier temps à une surveillance accrue des réseaux de passeurs, a indiqué une porte-parole de l’UE.

Cette décision a été prise à l’ouverture de la réunion mensuelle des chefs de la diplomatie européenne à Luxembourg, a indiqué une porte-parole. Pour mener à bien cette opération, les premiers navires, sous-marins, avions patrouilleurs et drones européens seront déployés dès cette semaine.
 
Les passeurs sont de plus en plus pointés du doigt, accusés aussi d’avoir leur part de responsabilité dans les drames de l’immigration actuelle. Ils exigent en effet des sommes pharaoniques aux migrants pour leur permettre d’effectuer la traversée en mer et d’atteindre les côtes européennes. Ce sont eux qui organisent les périples des migrants.

Ces derniers, toujours plus nombreux à tenter leur chance quitte à mourir, considèrent l’Europe, pourtant engluée dans une grave crise économique, comme un eldorado pour améliorer leurs conditions de vie et de leurs proches restés dans leurs pays d’origine. Seulement, peu d’entre eux arrivent à destination. C’est souvent la mort qu’ils rencontrent en chemin.
 
Depuis de nombreuses années, l’Europe est débordée par les vagues successives de migrants qui affluent sur ses côtes.

Malgré de nombreux sommets et réunions d’urgence pour trouver des solutions, le fléau continue et a même pris une ampleur encore plus grande, ces dernières années. L’Italie, qui crie à l’aide, depuis de nombreuses années, est particulièrement affligée car c’est d’abord sur ses côtes que les migrants arrivent, souvent par centaines.

Mais l’Europe est toujours très divisée sur la question au point que les autorités italiennes, qui estiment qu’il s’agit d’un problème avant tout européen, menacent de régulariser tous les migrants pour leur permettre de circuler librement partout en Europe.

Certains chefs d’Etat africains, notamment le Président sénégalais Macky Sall, estime pour sa part, qu’il faut régler le problème des flux migratoires à la source, c’est à dire en contribuant au développement de l’Afrique, d’où de nombreux migrants sont originaires... Une chose est sûre, le débat sur l’immigration est loin d’être clos pour de bon.

Afrik.com
Noor Info 


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter