Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Merci à ceux qui font circuler notre projet Gaza dans le monde arabisant…


A.O.S.A
Mardi 5 Août 2014 - 10:59


Merci à ceux qui font circuler notre projet Gaza dans le monde arabisant…
Un ami m’écrivait à ce propos : « Cher vlane,
Je vous ai suffisamment en amitié,  pour vous faire remarquer que cette initiative ne peut pas être prise au sérieux…..  Ce genre de chose se font ou pas, et en parle après ou pas. Si vous étiez sérieux dans votre intention, il vous est donc devenu logique de renoncer ; sauf à vous suffire d’une entreprise avortée avant départ ou stoppée avant l’arrivée. …..On est « dans du dur » comme on dit. »
 
-------
 
J’ai répondu à cet ami qu’il se trompe en mille choses. D’abord il ne s’agit pas d’un voyage kamikaze et contrairement à bien des journalistes, je n’ai pas de connivence avec le pouvoir à aucune échelle que ce soit alors que leurs agents du chef de cabinet, au ministre, en passant par les conseillers divers jusqu’aux seconds couteaux hantent le net où ils sont amis avec tous ceux qui ont un esprit productif. Ainsi vous trouverez tel journaliste, classé de l’opposition, ami sur Facebook avec un de ces gens du pouvoir sans que ce mélange des genres n’émeuve quiconque.
 
On sait par exemple que l’ancien dircab d’Aziz est un frénétique du net. Il a deux passions : cridem et al-akhbar. Ainsi ces agents ont un œil sur tout et l’ami peut à l’occasion leur envoyer inbox un message. Pour ma part, j’ai chassé depuis longtemps tous ces gens, le dernier en date est actuellement secrétaire général dans un ministère. Aussi je n’ai que le net pour lancer mes requêtes.
 
Il n’y a là rien de secret et rien ne doit l’être à ce niveau. Ceux qui me connaissent savent que je ne publie qu’à peine 30% de ce que je sais.
 
Dans cette affaire, avant tout, nous avons besoin que le pouvoir, via le ministère de la communication, nous délivre  nos cartes de presse officielles ce qu’il refuse à certains journalistes de la presse électronique qui refusent l’allégeance. Il s’agit là d’un moyen de pression assez vulgaire comme d’ailleurs la charité de la HAPA. Jusque-là la carte de presse officielle n’est utile qu’en France pour visiter gratuitement les musées mais là en l’occurrence elle est indispensable pour le reste du voyage pour traiter avec les Egyptiens et avoir l’aide et le respect dus à la presse mauritanienne car il faudra bien aussi sur place un certain nombre d’équipements de sécurité au-delà de quelques papiers indispensables pour circuler.
 
Ensuite, il faut via Nouakchott prendre les autres contacts avec l’Autorité Palestinienne qui a ici son ambassadeur et le Hamas qui a ici des amis sérieux. On se souvient qu’un personnage important du Hamas était venu au congrès de Tawassoul.
 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires