Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Merah ! Mission accomplie : fallait le prendre vite mais pas trop tôt…


A.O.S.A
Vendredi 23 Mars 2012 - 21:42

Quand on a affaire à Guéant en pleine campagne pour son mentor tout aussi décidé surtout en perte de vitesse avant d’être certainement expulsé de la présidence, il faut être sur ses gardes et tout analyser à l’aune de leur passif et de leur soif de pouvoir sur un peuple français fatigué par cette dictature de l’incompétence, du racisme et du culte du profit au détriment de la France plurielle appauvrie, divisée et pratiquement entièrement enfumée n’eût été un certain esprit français fier d’être français sans vouloir piquer aux USA leur modèle politique, économique et social qui a pu réélire un Bush.jr et son administration criminelle qui firent tant de mal au monde entier sans parler d’avoir détruit l’image du rêve américain sur la planète pour en faire un cauchemar américain…


Merah ! Mission accomplie : fallait le prendre vite mais pas trop tôt…
Maintenant que l’affaire est pliée, les victimes pleurées comme il se doit, le meurtrier abattu, place à l’analyse froide des événements vu que ceux qui les ont gérés sont des spécialistes en cynisme politique à tel point qu’on peut sans mentir considérer Guéant comme une graine de sociopathe bridé par la configuration de la république.
 
D’abord à propos du meurtrier : toujours dire français d’origine algérienne comme ce fut ânonné dans le monde entier. Heureusement qu’il a été abattu car contrairement au Coran qui autorise les deux dans certains cas : la torture est interdite en France et la peine de mort est abolie. Bilan pendant que des pauvres citoyens peuvent crever dehors de faim, de froid, les plus atroces criminels finissent eux en prison nourris, logés, blanchis, soignés ; ils peuvent même reprendre leurs études, avoir un métier, faire du sport et sortir comme Patrick Henri, assassin d’enfant, écrire des livres et devenir un people car ayant payé sa dette à la société ! Merci Badinter !
 
Heureusement donc qu’il a été abattu car il est impossible de rendre justice sans torture ou chaise électrique pour ce genre de personnage qui abat des enfants. Pas de pitié pour quiconque touche aux enfants ! Une pensée à Tsahal, honorable armée qui lorsqu’elle ne tue pas les enfants palestiniens par dégâts collatéraux, se fait une spécialité de rendre aveugles les enfants palestiniens qui jettent des pierres car les israéliens les mutilent avec des  balles en caoutchouc qui ne tuent pas mais explosent un œil ou deux. Une pensée aussi aux USA dont le premier embargo en Irak contre Saddam Hussein fit 500.000 morts parmi les enfants ! Etc. On n’a pas vu alors la France ou les USA parler de « nos enfants » ou un ministre avec le keffieh palestinien comme Juppé avec sa kippa aux obsèques en Israël ; ce fut grotesque ! Il faut respecter la Kippa, ce n’est pas un déguisement, ni du folklore !
 
Passons et revenons à la propagande de Guéant et l’occasion qui fait le larron…
 
Avant de revoir la curieuse chronologie des faits, voyons comment Guéant et ses services ont bien profité de l’affaire : d’abord, on n’a vu nulle part pendant cette affaire de photo du meurtrier l’air sévère ou dangereux.  Toutes les images qui ont circulé dès qu’il fut identifié publiquement furent celles d’un jeune beur comme on en voit partout : l’air sympa, souriant, aimant s’amuser. Les témoins sont formels « il disait même bonjour ! ». Bilan, à l’heure de la stigmatisation, dans l’imaginaire des lobotomisés : comment faire la différence entre un Mohamed sympa et un Mohamed assassin d’enfants ? Impossible ! La majorité a cet air-là ! Sympas, jeunes, fêtards ! La menace est donc partout ! Insécurité quand tu nous tiens !
 
Ensuite, si Guéant voulait en faire un héros qu’il n’y s’y serait pas pris autrement… Le meurtrier a été présenté comme un tireur terrible qui s’est battu jusqu’au bout ! Guéant va jusqu’à humilier le RAID en faisant dire à un gradé qu’il n’a jamais vu pareil déferlement de violence, pareille frénésie de tirs ! A tel point que même avec  32 heures passées sans courant, dans le noir, entouré par le raid qui le harcelait à base de grenades assourdissantes, le meurtrier est sorti toujours dangereux au point qu’il ait fallu l’abattre !
Tout a été fait pour le présenter en combattant… Jusqu’à...

lire la suite...

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires