Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Menace acridienne : Le Sénégal et la Mauritanie engagent une lutte en commun


Actualité
Dimanche 7 Octobre 2012 - 09:38

Le Sénégal et la Mauritanie ont validé, vendredi à Dakar, un plan d'actions communes de lutte contre la menace acridienne et la forte pression aviaire sur les cultures et les productions céréalières dans la vallée du fleuve Sénégal, la frontière naturelle entre les deux pays.


Menace acridienne : Le Sénégal et la Mauritanie engagent une lutte en commun
Ce plan de lutte a été validé à l'issue d'un atelier de deux jours qui a réuni des experts des deux pays. Les deux parties ont convenu des axes stratégiques permettant d'élaborer un programme commun de lutte durable et opérationnelle contre les oiseaux granivores, le criquet pèlerin et les plantes aquatiques, des fléaux qui menacent les récoltes dans les deux pays, indique le communiqué final qui a sanctionné les travaux de cette rencontre.

Le plan d'actions décliné lors d'une cérémonie de clôture, présidée par les deux ministres des deux pays, prévoit notamment la constitution d'équipes mixtes terrestres de prospection et de traitement et la mobilisation de moyens aériens pour l'épandage d'insecticide.

La région d'Afrique de l'Ouest a été plusieurs fois envahie par le criquet pèlerin. Les ravages des cultures occasionnés par les grands essaims de criquets constituent l'une des menaces majeures pour la sécurité alimentaire des pays d'Afrique de l'Ouest.

La dernière grande invasion de criquets pèlerins dans la région remonte à 2004. Des conditions écologiques particulièrement favorables ont stimulé la reproduction des larves au Sahel. Sous l'effet des pluies régulières succédant aux périodes de sécheresse, la végétation s'est développée et a favorisé le phénomène de pullulation et la formation d'essaims gigantesques. Rassemblées en bandes, les jeunes larves se comptaient par milliers au mètre carré. Plus âgées, elles peuvent parcourir jusqu'à 200 kilomètres en un jour et ravager des centaines d'hectares.

Les criquets ne connaissent pas de frontières. Leur aire d'invasion couvre l'Afrique, au nord de l'Equateur, le Moyen Orient, les péninsules arabique et indo-pakistanaise. Cela représente au total 57 pays et plus de 20 pc des terres émergées, indique à ce sujet un rapport de la FAO.

Lu sur menara.ma/fr
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires