Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Même ces jeunes mauritaniens s’impliquent plus que Sissako…


A.O.S.A
Samedi 7 Mars 2015 - 02:21


Même ces jeunes mauritaniens s’impliquent plus que Sissako…

J’étais à Abidjan quand je reçois un courriel d’un ami qui me dit textuellement « Jette un coup d'œil sur ce que font nos p'tits jeunes mauritaniens ». Mon ordi avait un problème de son, j’ai donc cliqué sur le lien et j’ai vu la vidéo en off. C’est je crois le mieux à faire. Aujourd’hui j’ai entendu le son, je trouve la musique bien médiocre mais le clip lui est d’une excellente qualité jamais vue en Mauritanie.


Voilà une vidéo efficace qui traite non seulement du mariage forcé sujet si cher à Sissako mais toujours renvoyé aux calendes grecques car monsieur ne s’implique dans rien qui touche la société mauritanienne mais cela traite aussi du droit au rêve, à l’art et à la légèreté pour certains jeunes mauritaniens. C’est assez poignant sans le son quand on connaît la psychologie des jeunes mauritaniennes nourries aux mousseulseuls romantiques et qui rêvent d’une vie plus libre, plus moderne que l’enfer familial que certains leur promettent avec souvent beaucoup de succès. 


C’est assez poignant quand on connaît la psychologie du modèle pris pour le mari qui épouse de force la promise qui ne veut pas de lui et qui finit même par donner un coup de fil au marchand pour se plaindre de la marchandise rebelle. Peut-on imaginer ce que c’est pour une jeune fille de nos jours de voir s’approcher d’elle pareil personnage, lui-même victime de sa culture ? Quelle idée ont de la femme ces gens qui peuvent de nos jours aller se marier avec une fille qu’ils ne connaissent pas et qui ne veut pas d’eux ?


C’est l’horreur.


Quant au jeune avec sa guitare, combien de jeunes mauritaniens artistes ou sportifs passionnés ont dû abandonner leur art et leur passion car quand on est né dans certaines familles cela ne se fait pas, passé l’adolescence, de chanter ou de jouer au ballon... J’en connais quelques-uns qui ne se sont jamais remis d’avoir abdiqué, non sans résistance, face à la force de cette société qui se dit conservatrice au sens archaïque du terme à savoir conserver une mentalité de bédouin misérable vivant loin de l'évolution au milieu du splendide désert. Bédouin qui, au milieu de ce climat hostile, a tout de même pu être poète c’est tout son mérite et ce n’est pas rien mais il n’y a pas là de quoi vouloir bloquer l’évolution de la culture ancestrale de sorte à figer l’évolution vers le progrès culturel comme les indiens condamnés à garder leurs plumes et leurs danses d’époque comme gage d’authenticité pour l’éternité dans les réserves américaines.

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires