Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Meeting de Tidjikja : La COD se préparerait-elle à l’assaut final ?


Actu Mauritanie
Jeudi 24 Mai 2012 - 10:54

La Coordination de l’opposition démocratique (COD) voudrait s’accorder un répit, avant le déplacement, vendredi prochain, à Tidjikja d’où il est prévu que ses leaders annoncent une nouvelle stratégie de lutte. L’objectif demeure le même : faire partie du pouvoir du président Aziz.


Meeting de Tidjikja : La COD se préparerait-elle à l’assaut final ?
Acte inédit : les leaders de la COD ont décidé d’engager vendredi prochain, une manifestation publique de l’intérieur du pays. Le choix du lieu porte sur les villes du sud-est du pays, notamment la ville de Tidjikja où un meeting " particulier " (selon la COD) y sera organisé. Le périple s’annonce long et périlleux. La forme de la lutte qui sera annoncée est toujours mise sous embargo.
La COD qui a plutôt réussi à jeter le discrédit sur une démarche où l’improvisation l’emporte sur l’efficacité, a décidé de passer à la vitesse supérieure en se lançant dans un périple inédit au sud-est du pays. Le choix même du slogan " Aziz dégage " étant devenu une sorte d’handicap pour une COD qui se sent obligée d’honorer cet engagement, le président du Rassemblement des forces démocratiques (Rfd), Ahmed Ould Daddah, a récemment pris soin d’indiquer que l’action menée contre le pouvoir s’inscrit bien dans la durée.
Sur le chemin qui doit la mener à Tidjikja, la COD aura besoin de toutes ses forces pour investir les lieux, notamment pour acquérir plus de visibilité dans des localités cibles dont entre autres, celles réputées acquises au pouvoir. A Cheggar, fief du colonel Abderrahamane Ould Boubacar, ancien chef d’Etat-major de l’armée passé récemment dans les rangs de l’opposition, et qui constitue, aux yeux de certains, avec l’ancien président du CMJD, le colonel Ely Ould Mohamed Vall, " l’aile militaire " de la COD, le général Meguette chef du BED (renseignements) fera tout pour contrecarrer le rassemblement prévu dans cette localité. Il s’agira sans doute d’évaluer un rapport de force traditionnel favorable à Ould Boubacar (dont la famille assure la chefferie) et l’émergence de nouvelles puissances politiques ayant beaucoup compté dans l’évolution de la situation dans le pays depuis le coup d’Etat contre Taya, mais surtout la " Rectification " qui a écourté le mandat du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.
A Moudjeria et Nbeïka, la donne ne sera pas sensiblement différente puisque, là aussi, le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UPR) peut compter sur l’assise du député Ahmed Ould Sid’Ahmed, président du Groupe parlementaire de la Majorité et de certains hauts cadres des ensembles tribaux qui comptent dans la zone pour démontrer que l’audience de la COD reste circonscrite à la capitale Nouakchott, et encore. Mais le grand test sera, incontestablement, la ville de Tidjikja réputée être l’un des bastions de la COD. Le meeting que l’opposition compte y organiser vendredi prochain donnera une idée précise du rapport de force entre les partisans du président Aziz et les populations qui ont choisi d’apporter leur soutien à la COD, notamment à l’Union des forces de progrès (UFP) dont le président et plusieurs hauts cadres sont issus de cette région.
Ce que peut la COD
On est maintenant fixé sur ce que veut la COD (le départ du président Aziz) mais rien ne permet, à l’heure actuelle, de juger de ce qu’elle peut ou de ce qu’elle est capable de réaliser. Certes les quelques meetings qu’elle a organisés à Nouakchott ont démontré une capacité de mobilisation très forte mais quand il s’agit de pousser la confrontation plus loin, sur le terrain des sit-in ou des échauffourées avec la police anti-émeute, on se rend compte que les militants ne sont pas suffisamment préparés pour le " sacrifice " que veulent les hommes politiques pour réaliser leur plan de dégagement du pouvoir. D’ailleurs, les mauritaniens qui ont tous une aversion non feinte pour la violence, et prient pour que le pays ne connaisse pas les mêmes troubles sociaux vécus par exemple, en Egypte, au Yémen, en Libye et en Syrie, n’adhèrent pas aux plans d’alternance (non pacifique) au pouvoir échafaudés par la COD. Faire partir le président Aziz, à force de grèves, de manifs et de sit-in qui débouchent très souvent sur des accrochages avec la police, n’est pas une stratégie qui enchante des populations qui ont vécu les douloureux évènements d’avril 89, frôlant de peu la guerre civile, et ont suivi en direct, grâce à Al jazeera, les drames des peuples tunisien, égyptien, libyen, syrien et yéménite.
Sur le plan communicationnel, la machine de propagande du pouvoir est beaucoup mieux rodée que celle de l’opposition. Les coups et contrecoups échangés de part et d’autre tournent très souvent à l’avantage d’un pouvoir qui dispose de tous les leviers de la presse officielle (agence, radio et télévision) et qui a mis en place des officines chargées de contrecarrer les manœuvres de la COD dans la presse privée. De sorte que la visibilité que l’opposition veut donner à sa vision stratégique, à court et moyen termes, est " parasitée " par une action parallèle menée par la majorité après avoir été sommée par le président Aziz de réagir aux attaques de la COD.
C’est dire que la stratégie qui sera annoncée par la COD, à partir de Tidjikja, ne peut pas être différente, sur le plan des résultats, de celle qui a été enclenchée depuis plusieurs semaines. Elle peut, tout au plus, donner un élan nouveau à la confrontation, en choisissant de mettre en avant l’action des jeunes mais aussi en essayant de faire bouger la rue à l’intérieur du pays. En termes d’efficacité, cette stratégie aura peu d’efficacité, mais s’agissant de la qualité de la propagande visant à dire que la contestation est générale, la COD peut marquer des points.
Sneiba Mohamed.
lauthentic


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Le bain turc de la SNIM

18/08/2016 - Noorinfo