Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Méconnaissance d’un imam


Blogs
Mercredi 16 Novembre 2011 - 01:01

Je continue, faute de temps, de reprendre d’anciens articles ou billets et de les recadrer avec notre actualité. Depuis quelques jours des voix religieuses s’élèvent encore une fois, pour appeler le pouvoir à agir d’une main ferme contre ceux qui enfreignent les recommandations de l’Islam, et qui, par leurs faits répréhensibles, ont contribué à la sécheresse que vit le pays. A ce rythme, ils ne tarderont pas de dire que c’est aussi à cause de ces mécréants fêtards qu’il y a une crise de liquidités dans le pays. Ne sommes-nous pas des professionnels de la «bouc-émissarisation» ?
Bonne lecture.


Méconnaissance d’un imam
Cela faisait quelques semaines que je ne m’étais pas rendu à la mosquée pour la prière sacrée du vendredi. Le vendredi dernier, alors que j’étais dans l’obligation religieuse de partir à la mosquée pour accomplir mon devoir religieux, j’écoutais religieusement la Khoutba de l’Imam. J’ai toujours accordé beaucoup d’importance à la Khoutba du vendredi. Je trouvais là une source d’apprentissage de la religion et de ses préceptes, lesquels préceptes sont indispensables à l’accomplissement du devoir religieux dont j’ignorais beaucoup de choses, n’ayant pas subi une formation religieuse poussée ou même moyenne.

Au début l’imam ne faisait que répéter des phrases qui sont devenues plus que familières, des phrases et des conseils que je récitais par cœur à force de répétition, rien de vraiment nouveau en somme. Je continuais quand même à tirer l’oreille pour ne rien rater de ce que l’imam disait. A la fin, il a fait une allusion à peine voilée au forum qui a été organisé sur l’Islam et la nécessité de la modération auquel ont pris part la plupart des érudits du pays ; louant cette initiative qui ne manquera pas, selon ses dires, de faire renoncer beaucoup de jeunes à l’extrémisme.

Mais il ne s’arrêtera pas là. Il dira qu’il est obligatoire dans un pays musulman que le président se réunisse avec les érudits périodiquement, comme il le fait avec les ministres. Qu’il devrait y avoir donc un conseil des oulémas présidé par le président de la république. Tenez quelle bonne idée ! Enfin quelque chose de nouveau dans sa Khoutba. Inspiré, il ira encore plus loin en disant que les oulémas devraient également avoir une police pour appliquer les saintes recommandations de l’Islam sur cette terre envahie par toute sorte de péchés, toujours selon ses affirmations.

Jugez ces dires par vous-même ! Que peut-on en dire ? Y a-t-il de lois au-dessus de la constitution ? Dans le préambule de notre constitution, il est bien mentionné que la source du Droit est la charria islamique ? Alors pourquoi cette demande ? Les oulémas ne sont pas des juges. Rares étaient ceux qui sont sortis en murmurant que l’imam est un cinglé. Personnellement la conclusion que je peux tirer de cela c’est qu’il est du devoir du ministère des affaires islamiques de préparer chaque vendredi un prêche unique pour toutes les mosquées du pays, un prêche qui prendrait en compte tous les enseignements religieux qui prêchent la modération et la non-violence. Cela aurait du faire partie des recommandations du forum sur la modération. Ca nous évitera à nous autres férus de nouveautés dans les khoutbas de ne pas être obligé à écrire sur ce qui se passe dans notre sphère privée et surtout dans notre relation avec Dieu. »


mducros.over-blog.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires