Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Me voilà sur facebook !


A.O.S.A
Jeudi 22 Mars 2012 - 01:44


Me voilà sur  facebook !
La belle affaire ! Jusque-là, j’étais un anti-facebook convaincu pour mille raisons que bien des gens partagent. Jusque-là, aller voir ce que font les uns et les autres sans même les connaître ou si peu, voir leur univers souvent privé avec les photos de leurs familles, leurs enfants, leurs amis, savoir que par le jeu des « ajouts », on ne contrôle plus rien, savoir qu’on donne tant d’informations privées à des commerçants qui les vendent pour cibler les pubs, etc. tout cela faisait que Facebook ne me disait rien !
 
J’avais bien ouvert un compte, ignorant que je suis, histoire de « réserver un nom ou un pseudo » mais ensuite j’ai eu droit à Facebook et ses messages intempestifs « monsieur Vlane.aosa, ça fait longtemps que nous n’êtes pas allé sur Facebook ! ». Puis, quelques amis, pris au piège de Facebook qui leur vendait la mèche via votre carnet d’adresses, vous envoient une demande pour rejoindre leurs groupes d’amis sans savoir que vous êtes un anti-facebook et que votre page est vide.
 
Bilan, vous ne répondez pas et les autres se fâchent silencieusement… Mais depuis leur invitation, Facebook vous rappelle comme avec pitié « monsieur Vlane.aosa, savez-vous que vous avez des amis » ou «  oh ! oh ! voyez là vous connaissez peut-être tel et tel » etc.
 
Ainsi depuis sa création  à hier, je n’étais jamais allé sur un compte. Mais l’autre jour, ayant raté deux expos l’une de photos et l’autre de Birgitte Daddah et n’ayant découvert aucun reportage photos sur le sujet, une amie me dit qu’on pouvait les trouver sur Facebook. Facebook ? lui ai-je dit ; « je ne connais pas Facebook, ni Twitter ». Elle m’a regardé comme si je vivais à la préhistoire, ce qui est probable, ou comme si je ratais les plaisirs mystérieux de Facebook.
 
Allez ! me suis-dit ! A nous deux facebook ! J’ai activé un compte et je suis allé à la chasse aux amis qui ont « une actualité » à savoir mes amis journalistes, écrivains, artistes et aussi des amis perdus de vue, histoire de voir ce qu’ils deviennent et voir la tête des enfants qui ont dû grandir. Ma première surprise fut de réaliser que je ne pouvais « ajouter » quelqu’un sans que la formule «  ajouter » ne se transforme chez eux en « Vlane.aosa demande à être votre ami » alors que moi je ne demande rien du tout qu’à passer voir les actualités des uns et des autres et éventuellement leur transmettre les miennes à l’occasion.
 
Ma seconde surprise fut de constater que certains que je n’aurais aimés rencontrer que dans le monde très virtuel, me l’ont bien rendu en ne me répondant même pas ! Qui l’eût crû ? Voilà que du judas, on me laisse sonner à la porte dans le vide ! C’est formidable ! Merci Facebook ! Quelle fantastique humiliation gratuite !
 
Ma troisième surprise fut de réaliser que je découvre Facebook quand à Nouakchott à part ceux qui s’en servent comme « fesses bouc », tous les autres semblent s’en être lassés. Les comptes stagnent ; très peu sont actifs. Certains ont des centaines d’amis, moi qui croyait comme l’autre que « fou qui s’y repose, rien n’est plus commun que le nom, rien n’est plus rare que la chose ».
 
Triste bilan de mes visites sur Facebook. Facebook sert pour tout mouvement citoyen et autres groupes ayant en commun des activités citoyennes de sympathiques connaissances car cela permet plus de choses aux visiteurs que les commentaires qu’on peut trouver sur les blogs mais chez nous, ce mouvement citoyen a des limites… Facebook c’est aussi super pour des amis, des vrais, qui partagent leurs vies mais c’est impossible quand n’importe qui que vous avez connu hier vous envoie une demande d’amitié que vous ne pouvez refuser sans qu’il ne se fâche…

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires