Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Me voilà bloqué à Dakar : Air Sénégal c’est fini !


A.O.S.A
Dimanche 22 Février 2015 - 18:34


Me voilà bloqué à Dakar : Air Sénégal c’est fini !

Jusque-là je me faisais un devoir de prendre la compagnie nationale si possible quand je vais dans un pays surtout que le Sénégal c’est un peu chez moi vu que j’ai passé ma première jeunesse là-bas. Aussi quand il a fallu aller à Abidjan, j’ai pensé à Air Sénégal entre Dakar et Abidjan vu que Mauritania Airlines ne fait plus d’un trait Nouakchott Abidjan avec une escale à Bamako. Du coup, le billet coûte quasiment 1/3 de plus. Plus cher que pour aller à Paris avec Air France ! 300.000 ouguiyas avec Mauritania Airlines jusqu’à Dakar puis Air Sénégal jusqu’à Abidjan. Avec Royal Air Maroc c’est un peu moins cher 289.000 mais avec 10h de transit à encaisser mais au moins on est sûr de partir…


Avec Air Sénégal non seulement on n’est pas sûr de partir car l’annulation des vols du jour au lendemain est aussi célèbre que la disparition des bagages pour les voyageurs africains en transit à Casa en revenant de l’Europe ( certainement car on sait qu’ils transportent des choses chères, parfums et autres petits shoppings quand le touriste européen descend en Afrique avec une valise de routard ) mais en plus Air Sénégal a le service après-vente le plus minable et le moins correct que j’ai eu à souffrir de toute ma vie de voyageur du tiers-monde à cause de l’effroyable manque de conscience professionnelle de certains cadres  de l’entreprise chargés d’édicter le protocole à suivre en cas de problème afin de ne pas dégoûter le client…


Jugez-en par vous-mêmes car cela vous concerne et vous verrez que si vous avez un rendez-vous important ou des dates de voyage qu’on ne peut pas trop bousculer, il ne faut jamais au grand jamais confier votre sort à cette compagnie fantôme par le vol, chère par le tarif, minable par le service et crapuleuse face au sort réservé au client mauritanien car j’ai dit au chef d’escale que si j’étais un toubab, cela n’allait pas se passer ainsi mais que voulez-vous, l’africain méprise l’africain qui le lui rend bien. Allez à la RAM dire qu’on vous a volé vos bagages, vous entendrez le blabla royal servi à des sujets impuissants et craintifs.


Ainsi je suis arrivé à Dakar hier après un vol correct avec Mauritania Airlines. C’est la première fois que je monte dans leur petit appareil de 50 places je crois. J’ai été agréablement surpris. Les sièges ne sont pas en plomb et l’avion n’est pas un vieux coucou, le pilote a fait un atterrissage digne des pilotes de Royal Air Maroc qui atterrissent à Paris sans cette fameuse secousse qu’on ressent ailleurs où ils posent l’appareil comme un sac. 


Contrairement à la RAM qui vous prend en charge quand le transit est long, Air Sénégal ne vous prend pas en charge quand tout le vol est sur leur ligne. Vous allez donc à l’hôtel, je vous conseille l’ONOMO c’est à 300m de l’aéroport, 100 euros comme partout même à Nouakchott et c’est propre, bien équipé avec un personnel professionnel, une cuisine supportable et une navette gratuite. Ça ne paye pas de mine de l’extérieur car c’est un cube comme une prison mais à l’intérieur, l’atmosphère change. N’hésitez pas à demander à changer de chambre si vous trouvez que la vôtre n’est pas digne de ce paragraphe car dans les hôtels comme partout il y a chambre et chambre…


Debout à 5H pour le rendez-vous avec Air Sénégal pour Abidjan à 5H30 l’enregistrement. C’est là qu’en arrivant, j’ai été accueilli par une absence totale de queue devant les guichets. Un monsieur d’Air Sénégal me regarde avec des yeux éloquents en me disant d’aller me renseigner au guichet sachant très bien que personne ne prendrait pareille nouvelle tranquillement.


D’abord des jeunes femmes de l’accueil, mises là pour encaisser ce pour quoi elles ne sont responsables en rien, m’expliquent qu’il n’y a rien à faire, le vol est annulé depuis plusieurs jours et vont jusqu’à me dire qu’elles ont contacté vendredi 13H l’agence mauritanienne Asfaar qui était fermée sauf que j’apprendrai par le chef d’escale que le vol a été annulé depuis le 17 ! Et il ne comprend pas comment l’agence a pu me vendre un billet le 20. 


Je vais régler ça avec l’agence mauritanienne en sachant que le chef d’escale d’Air Sénégal  à Dakar a peut-être menti car quand je lui ai demandé de faire un papier attestant  l’annulation mais surtout depuis quelle date, il a rédigé la chose sans faire mention de date… et il m’a envoyé une assistante pour me l’apporter à 13h30 après m’avoir fait poireauter depuis 5H30 du matin à base de promesses vagues de me mettre sur un autre vol d’une autre compagnie comme cela se fait avant de me dire qu'il n'y a plus rien à espérer ni aujourd'hui ni demain ni jamais.


lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires