Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie : les islamistes en mode hibernation après leur victoire aux dernières législatives et municipales


Actu Mauritanie
Dimanche 20 Juillet 2014 - 11:35

Les islamistes sous la houlette du parti TAWASSOUL semblent freiner leur élan depuis la profanation du Coran en mars dernier dans une mosquée à Nouakchott dont l'imam issu de la mouvance était soupçonné d'être parmi les auteurs.Une période qui coïncidait juste quelque mois après leur éclatante victoire aux législatives et municipales avec 16 députés à l'assemblée nationale derrière l'UPR , le parti de la majorité.Cette tâche noire dans l'échiquier politique a entraîner ipso facto la fermeture de tous les établissements caritatives islamiques évoluant dans la santé et l'Education en Mauritanie.


Mauritanie : les islamistes en mode hibernation après leur victoire aux dernières législatives et municipales
En rejoignant le FNDU pour boycotter les présidentielles 2014 Ould Mansour entendait normaliser le parti pour faire oublier toutes ces accusations.Les observateurs s'entendent à un réveil des activistes modérés après l'investiture du président Ould Aziz le 2 août prochain. La libération d'un salafiste mauritanien la semaine dernière à Nouakchott et qui intervient après celle de deux autres pour avoir purgé leur peine de prison pour terrorisme n'est pas pour rassurer la tranquillité des mauritaniens.Pour l'instant les activistes islamistes semblent déposer les armes pour se battre sur le front politique sous la houlette du parti TAWASSOUL, devenu le deuxième parti après l'UPR aux dernières législatives et municipales.

Avec 16 députés à l'assemblée nationale Ould Mansour a de quoi peser sur les débats à l'hémicycle.Mais depuis cette victoire un vent très fort souffle au sein des militants et sympathisants et qui a même failli emporter le père spirituel des Frères musulmans en Mauritanie Ould Dedaw qui dirige la plus grosse organisation caritative islamique dans le pays et dont les principales évoluant dans la santé et l'éducation ont été fermées suite à la profanation du Coran dans une mosquée à Nouakchott en mars dernier dont l'imam très proche des islamistes modérés était soupçonné parmi les auteurs de ce crime.Pour éviter qu'une chasse aux sorcières se répande sur le parti Ould Mansour a rejoint le FNDU pour boycotter les présidentielles de 2014.

Une période durant laquelle le leader islamique tente de se refaire une santé.Une hibernation qui perdure et qui pourrait lui ouvrir un autre chantier celui de sa force à l'assemblée nationale tout aussi crucial que le FNDU.Le climat s'y prêtera après l'investiture du président mauritanien le 2 août prochain pour démarrer son second quinquennat.Ce sera un nouveau test pour ses représentants du peuple.Un réveil dans ce contexte de crise qui ne finit pas de secouer le pays.

Source:Kassataya
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires