Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz «se porte bien» selon le président de l'Assemblée


Actualité
Jeudi 1 Novembre 2012 - 13:15


Autres articles
Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz «se porte bien» selon le président de l'Assemblée
Accidentellement blessé par balle, selon la version officielle, le 13 octobre dernier, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a été évacué le lendemain à Paris pour des soins complémentaires. Quinze jours plus tard, alors que la Coordination de l'opposition démocratique dénonce un vide politique à la tête de l'Etat, le président de l'Assemblée nationale a indiqué avoir parlé au président, mardi 31 octobre qui, affirme-t-il, «est en pleine possession de ses esprits».

Le président de l'Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, a annoncé mercredi s'être entretenu par téléphone avec le président mauritanien. « J'ai parlé au président qui m'a dit qu'il se porte bien et que sa santé s'améliore », a déclaré Ould Boulkheir, avant d'ajouter : « La conversation m'a permis de m'assurer qu'il est en pleine possession de ses esprits ».

Avec le chef de l'Etat et le Premier ministre, le président de l'Assemblée nationale fait partie des trois personnalités qui peuvent saisir le Conseil constitutionnel pour qu'il constate une vacance du pouvoir ou l'empêchement du président de la République.

Ces derniers jours, la Coordination de l'opposition démocratique (COD), qui réclame depuis plus d'un an le départ du président mauritanien, a dénoncé « un vide politique » à la tête de l'Etat. Elle a annoncé vouloir mener une concertation avec l'ensemble de la classe politique pour trouver les moyens légaux de préparer une période de transition. Un appel lancé notamment vers l'Alliance populaire progressiste (APP) de Messaoud Ould Boulkheir, un parti d'opposition qui s'est séparé de la COD et a accepté de dialoguer avec le pouvoir.

Questionné pour savoir s'il envisageait de lancer une procédure d'empêchement, Messaoud Ould Boulkheir a estimé que la question n'avait pas de sens. « Ce n'est pas parce que quelqu'un est absent qu'il y a vacance du pouvoir », a lancé Ould Boulkheir, qui a conclu en appelant à l'unité de tous, opposition et majorité, pour faire face à une situation qu'il a qualifiée « d'épreuve ».

Source: RFI

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires