Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie : la SNIM cède ses parts majoritaires dans deux filiales


Economie
Mercredi 21 Octobre 2015 - 22:39

La Société nationale industrielle et minière (SNIM) qui exploite le fer mauritanien a cédé ses parts majoritaires dans deux filiales dans le cadre d’un programme de réduction des coûts, dicté par la chute continue des prix du minerai sur les marchés mondiaux, a-t-on appris de source autorisée au sein de cette entreprise.


SNIM : Une crise structurelle bien plus grave qu'annoncée
SNIM : Une crise structurelle bien plus grave qu'annoncée
Les deux filiales vendues sont Granite et Marbre de Mauritanie (GMM) qui exploite et exporte les pierres ornementales et Damane Assurance (DA) qui intervient dans le domaine des assurances.
Il s’agit de se débarrasser des « actifs non stratégiques » face à la conjoncture actuelle marquée par la baisse des prix, a expliqué la même source.

Le géant minier mauritanien dispose d’une dizaine de filiales dans les principaux secteurs économiques comme la fonderie, l’assainissement, les travaux publics, le transport, la maintenance, la construction mécanique, le tourisme ou encore l’acconage et la manutention.

En une année et demie, le minerai de fer a vu son cours descendre en dessous de 50 dollars américains la tonne, perdant ainsi 60% de sa valeur.

Plus gros employeur après l’Etat, la SNIM apporte une précieuse contribution financière au budget public et assure le gros des entrées du pays en devises.

Elle a produit 13,45 millions de tonnes en 2014 et compte produire 4 millions de tonnes supplémentaires en 2016 grâce à un nouveau projet dont l’inauguration est prévue à la fin de l’année en cours.

APA
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires