Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie : Un ancien chef d’état major appelle le Président à la démission


Actu Mauritanie
Mardi 7 Mai 2013 - 20:20

Le colonel Abderrahmane Ould Boubacar, ancien chef d’état major de l’armée nationale a appelé le Président Ould Abdel Aziz à présenter sa démission à la suite des rumeurs l’accusant d’être impliqué dans des scandales «vrais ou faux ». Le colonel estime que les rumeurs suffisent à justifier la démission.


Mauritanie : Un ancien chef d’état major appelle le Président à la démission

S’exprimant sur les antennes de la radio libre Sahara Média, l’ancien chef d’état major a déclaré que ceux qui sont impliqués dans des scandales doivent démissionner pour préserver leur dignité et celle de l’Etat et chercher une solution au problème qui se pose.

L’ancien colonel a ajouté : « La coordination de l’opposition a peut-être droit dans ses prétentions et les politiques qu’elle adopte, mais moi je préfère en tant que personne que la Mauritanie trouve, après cette longue crise, une solution et un climat favorable pour l’organisation d’élections libres et transparentes.

L’Etat doit procéder à des concessions. Le Président doit aussi faire des concessions pour permettre au peuple mauritanien d’avoir une solution définitive à ses problèmes». Le colonel Ould Boubacar a nié tout lien avec l’affaire du riz avarié en tant qu’ancien commissaire à la sécurité alimentaire et a ajouté : « Moi je suis concerné par la gestion du commissariat et l’affaire du riz rentre dans le cadre d’un plan d’urgence .

Tout le monde sait que la gestion de ce plan dépendait du secrétaire général de la Présidence et après lui du Premier ministre. Le riz a été acheté au profit de boutiques dépendant d’autres départements ministériels autres que le CSA. Le montant qui a servi à l’achat du riz n’est pas du budget du CSA, c’est 500 millions prélevés du trésor public et il est connu que le budget du plan d’urgence ne peut être utilisé que sur ordres venus d’en haut ».

Ould Boubacar a conclu en déclarant que la responsabilité du riz avarié incombe aux responsables du plan d’urgence et pas seulement au commissariat à la sécurité alimentaire.

Source:[Mauriweb]urlblank:Mauriweb.mr
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires