Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie-Sénégal : la paix, le seul choix qui vaille


Actualité
Mardi 10 Juillet 2012 - 09:11

Si le conflit Mauritano-Sénégalais de 1989 et les douloureux événements qu’il a engendrés, nous avaient quelque peu surpris par la vitesse avec laquelle la mèche avait brulé, nous n’avons aucune excuse, aujourd’hui pour ne pas anticiper sa réédition, hélas, de nouveau possible.


La traversée du bac de Rosso.
La traversée du bac de Rosso.
Les ingrédients qui y poussent ne manquent pas: Les « séquelles » de 89, devenues, comme celles de l’esclavage, plus graves que le phénomène principal qui les a enfantées; le gros et honteux dossier du « passif humanitaire » dont les contours et l’évaluation n’ont jamais bénéficié d’une analyse sérieuse, et d’une recherche de solution efficace de la part des autorités du pays. La non prise en compte de ce dossier et sa mise en veilleuse constitue aujourd’hui un lourd boulet que le pouvoir traîne à ses pieds, et que les victimes directes, ou par solidarité, considèrent comme un véritable fossé qui empêche nos communautés de retrouver un minimum de cohésion et de fraternité nationale.

La situation politique que connait la Mauritanie depuis 2008 et qui se caractérise par une perte totale de confiance entre le pouvoir en place et l’opposition, hypothèque toute solution efficace aux nombreux problèmes économiques, politiques et sociaux que vit le pays.

La situation d’insécurité que vivent les pays de la sous région et dont la Mauritanie est à la fois victime et acteur, ne facilite pas les choses, non plus. La menace de terrorisme, phénomène mondial, avant d’être régional, a constitué une « aubaine » pour le pouvoir en Mauritanie, lui permettant, à la fois de proposer ses services aux occidentaux, particulièrement la France, de régler ses comptes avec certains pans de son opposition interne et de montrer ses muscles à un voisin de l’Est, affaibli par les dissensions internes de ses populations et une crise économique sans précédent.

De cette attitude, inappropriée, face à la menace terroriste, est né un climat qui met notre pays au devant de situations délicates qui lui fait prendre des décisions vis-à-vis de nos voisins, du Sud et de l’Est, qui frisent le mépris. Qu’il s’agisse des problèmes courants entre transporteurs Sénégalais et Mauritaniens, qui ne sont pas nouveaux et que les directions techniques des deux pays ont souvent réglés à l’amiable, ou de celui des deux compagnies aériennes victimes de problèmes structurels et qui n’arrivent pas à se placer sur leurs marchés captifs à cause de la concurrence « amicale » de nos voisins communs. Ou de problèmes de renouvellement de licences de pêche entre Guet-N’dar et N’Diago.

Bref, une mauvaise gestion de tous ces axes de coopération qui constituent la base de nos relations avec le Sénégal et la sève nourricière de populations sœurs, qui ont toujours vécu de ces ressources communes.

Est-ce à dire que le régime Mauritanien est un « méchant général», un va-t-en guerre, et que celui du Sénégal est un paisible agneau, innocent ? Loin s’en faut ! Car les « méchants généraux » existent partout et notre devoir est de conjurer leur méchanceté, pour qu’elle ne mette pas nos populations dans des situations de conflit et de guerre.

La seule et bonne parade pour prémunir les populations Sénégalaise, Mauritanienne et Malienne contre les effets néfastes des politiques égoïstes de leurs dirigeants, c’est de les amener à prendre leurs responsabilités directes pour la gestion de leurs affaires et celles de leurs générations futures. Car au-delà des contingences du moment, les peuples restent et les régimes s’en vont.

En tout état de cause, les populations du Sénégal et de la Mauritanie n’ont pas de problèmes entre elles et ne cherchent qu’à vivre en bons voisins et frères. Celles du Mali aspirent sûrement au même objectif. Alors ne laissons pas les enjeux politiques et électoraux de nos dirigeants compromettre la cohésion et la quiétude des peuples de notre sous-région.

Soueylem Val
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires