Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie/Sénégal : l’énergie électrique dès octobre 2014


Actu Mauritanie
Jeudi 28 Novembre 2013 - 17:02


Mauritanie/Sénégal : l’énergie électrique dès octobre 2014
L’énergie électrique  extraite  du champ  gazier offshore  de Banda (70 kilomètres au large de Nouakchott)  sera disponible à partir du mois d’octobre 2014.  Cette annonce contenue dans un message à la nation  du  président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, délivrée  mercredi soir, à l’occasion de la célébration du 53é anniversaire de l’indépendance nationale. 
 
« Le taux d’exécution des travaux est actuellement de 50% au niveau de la centrale mixte d’une puissance de 120 mégawatts. Un accord a été conclu avec les partenaires pour la construction d’une ligne de  transport électrique de haute tension entre Nouakchott et Toben au Sénégal ,  pour l’exportation de l’excédent de production électrique dans l’espace de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) » a expliqué le président Mohamed Ould Abdel Aziz.
 
En septembre 2013, la Mauritanie et le Sénégal ont signé un accord pour la  fourniture de l’énergie électrique à partir du gaz extrait du champ offshore de Banda, en marge d’une visite à Dakar du président Mohamed Ould Abdel aziz.
 
Le Sénégal va enlever 80 mégawatts au prix coûtant à partir de mars 2015 et cette puissance pourrait être portée à 120 mégawatts, si les conditions techniques d’évacuation de l’énergie électrique de le permettent,  l’accord de septembre 2013 signé entre la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC) et la Société Nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC).
 
Source : Financial Afrik
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires