Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie/Politique/Présidentielle : Merzough chez Ould Abdel Aziz


Actu Mauritanie
Lundi 14 Avril 2014 - 22:11


Mauritanie/Politique/Présidentielle : Merzough chez Ould Abdel Aziz

Mohamed Salem Ould Merzough, ex haut commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), consultant résident à Dakar depuis qu’il a lâché les commandes de l’organisation sous régionale, est à Nouakchott depuis quelques jours.

Il a été reçu en audience par le président Mohamed Ould Abdel Aziz en fin de  semaine dernière. Il s’agit de la  première rencontre entre les deux (2) hommes,  depuis que Merzough a été débarqué de l’OMVS  sur insistance de la Mauritanie
après avoir  dépassé la  limite statutaire  de son mandat.

Cette audience est intervient  dans un contexte la  pré-élection présidentielle. Une échéance dans la perspective de laquelle la candidature du chef de l’Etat en exercice, bien que non encore officiellement  annoncée, ne fait l’objet d’aucun doute. Quant à l’ancien patron de l’OMVS,  il est  également cité  comme prétendant probable  aux suffrages des mauritaniens pour la présidentielle de juin/juillet 2014.

Quelle a été alors la teneur des entretiens entre les 2 hommes ? Certaines langues « pendues » des salons cossus  de Nouakchott soutiennent que Aziz et Merzough  se « sont entendus ». Mieux,   on évoque  la  thèse « d’une  alliance » entre Aziz et Merzough.Ce dernier occuperait ainsi une place de choix dans le staff de campagne d’un candidat qui en  garde encore le secret « pour ne pas aller plus vite que la musique ».

Et au-delà d’une victoire hautement probablement,  une grosse planque pour un homme habitué aux honneurs depuis plusieurs années, qui n’aurait nullement envie de se suffire d’une retraite dorée.

L’ex haut commissaire de l’OMVS avait été interpellé et placé en garde à vue  à Dakar il y a quelques semaines, pour « un témoignage »  dans le cadre d’une instruction relative à une affaire de blanchiment présumé de fonds.

Un épisode derrière lequel les détracteurs du pouvoir ont dénoncé  la main « invisible » de Nouakchott.
Alors que d’autres  milieux faisaient  état d’une intervention du consulat de Mauritanie à Dakar pour faire lever rapidement  la mesure de garde à vue.

L’audience de la semaine passée entre  Aziz et Merzough, un haut cadre issu de la tribu des Idawalis de Kiffa, qui dispose d’une réelle base dans le quartier de la Khadima, marque le début des  grandes manœuvres pré électorales au plus haut niveau.

Source: www.financialafrik.com

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires