Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie : Les non dits du scandale Maurisbank


Economie
Vendredi 16 Janvier 2015 - 11:50

Derrière le retrait de l'agrément de la banque mauritanienne Maurisbank, depuis le 31 décembre 2014, et l'arrestation de son PDG, se cache une affaire obscure de garantie sans hypothèque d'un montant de 8 milliards d'ouguiyas. Un scandale aux allures d'un monstre à plusieurs têtes. Les Afriques a démêlé l’écheveau.


Mauritanie : Les non dits du scandale Maurisbank
La banque Maurisbank, qui rêvait des lendemains reluisants et devenir un mammouth sur la place de Nouakchott, a vite périclité. Parmi les causes, la mauvaise gouvernance et l’absence de vision managériale.

Pourtant liquide au départ, son portefeuille s'est subitement dégradé à un rythme exponentiel. Que s'est-il passé ? Nos investigations recoupées çà et là nous ont permis de découvrir les véritables raisons de la tempête financière qui s'est abattue sur la banque.

Nos sources évoquent que Maurisbank a été emportée par cette affaire nébuleuse relative - à un prêt sous caution hypothécaire d'un montant de 8 milliards d'ouguiyas - octroyé à une oligarchie d'opérateurs économiques mauritaniens, opérant sur la plateforme portuaire de Nouakchott. Qui sont-ils ? Une source bancaire autorisée, interrogée par Les Afriques, soutient que le comité de crédit de Maurisbank a manqué de vigilance en libérant la ligne de crédit à un groupe d'opérateurs très connus sur la place financière de la capitale.

Notre source de poursuivre que les hauts dirigeants de la banque étaient au courant de cet impair, inacceptable du reste dans un secteur comme celui de la banque, aux allures de deal, mais ont décidé de fermer les yeux. En réalité, ce prêt de 8 milliards d'ouguiyas n'était qu'une opération de crédit off -shore.

Le gouverneur de la banque centrale de Mauritanie, Sid’Ahmed Ould Raiss était informé de l’affaire et s'apprêtait même à diligenter un audit interne, commente une source proche du dossier. Les choses se gâtent. Ould Rais tombé dans le piège avec un monstre dans le dos, sans le savoir sera débarqué. Sans aucune explication. Alors que le PDG de Maurisbank est toujours en garde à vue depuis deux semaines. Nous y reviendrons.

Les Afriques
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires