Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie: La santé du président Ould Abdel Aziz nourrit des rumeurs relayées par la presse


Lu sur le web
Lundi 29 Octobre 2012 - 10:30

La presse parue en Mauritanie cette semaine est encore revenue sur l’état de santé du président Mohamed Ould Abdel Aziz, après sa blessure par balles il y a une quinzaine de jours, ainsi que sur la situation politique du pays.


Mauritanie: La santé du président Ould Abdel Aziz nourrit des rumeurs relayées par la presse


La Une du quotidien gouvernemental « Horizon » titre mercredi « Le président de la République reçoit les vœux » de plusieurs chefs d’Etats et de hauts responsables », citant des personnalités parmi lesquelles les présidents de Tunisie et du Soudan, l’ancien président de la Commission de l’UA et le Haut Commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS).

Ce journal soutient un rétablissement progressif et « un retour rapide au pays » du chef de l'Etat, tandis que pour sa part, l’hebdomadaire « Biladi » s’interroge sur le « retour au pays natal » du président de la République, ajoutant que « son internement dans un hôpital parisien, et l’évolution de son état continuent de nourrir des questions, commentaires et rumeurs au sein de l’opinion publique ».

Quant au « Quotidien de Nouakchott », il aborde la question relative à l’identité du véritable détenteur du pouvoir de l’état dans le contexte politique actuel, citant à cet effet le président de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), le député Saleh Ould Hanane, selon lequel « on ne sait pas qui gouverne la Mauritanie actuellement ».

Une interrogation qui renvoie à une vacance du pouvoir à laquelle l’hebdomadaire "Le Calame" ne semble pas accorder du crédit, titrant « Abdel Aziz blessé, Ghazwani (chef d’état major) aux commandes », pour faire remarquer que « le général Ghazwani et ses compagnons mettraient un point d’honneur à rendre une copie propre à un Mohamed Ould Abdel Aziz à nouveau en possession de toutes ses facultés physiques et intellectuelles".

"Quelle qu’en soit la forme, régime d’exception ou de démocratie, l’ordre militaire continue à veiller sur la Mauritanie, entre putsch, sanglant ou non, et révolutions de palais. Il faut s’en faire une raison », conclut le journal.

Source: Pana

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires