Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie : L'opposition veut mobiliser la rue contre la présidentielle de juin


Actu Mauritanie
Dimanche 1 Juin 2014 - 10:15

Après avoir décidé de boycotter l'élection présidentielle prévue le 21 juin prochain en Mauritanie, la quinzaine de partis d'opposition composant le Forum national pour la Démocratie et l'Unité (FNDU), paraissent déterminés à "peser" sur ce scrutin majeur.


De jeunes mauritaniens qui manifestent, Nouakchott
De jeunes mauritaniens qui manifestent, Nouakchott

Depuis deux semaines, l'opposition multiplie les meetings, les rassemblements et les réunions politiques dans presque tous les quartiers de Nouakchott, de Nouadhibou (capitale économique) et de bien d'autres villes du pays pour dénoncer la tenue du scrutin présidentiel.
 

D'ailleurs, le FNDU appelle à la mobilisation pour un "grand rassemblement" qu'il compte organiser le 4 juin prochain, à 48 heures seulement du délai prévu pour le lancement de la campagne électorale de l'élection du 21 juin prochain.
 

Parallèlement à cette campagne, les partis de l'opposition radicale organisent à un rythme soutenu des réunions au sein de leurs états-majors pour appuyer ce "vaste mouvement de protestation contre l'élection présidentielle".
 

Selon les observateurs, il s'agit pour le FNDU de "faire sortir dans la rue des milliers de Mauritaniens, pour révéler à l'Afrique, dont le candidat Mohamed Ould Abdel Aziz préside l'Union, le refus de celui-ci d'organiser une élection transparente, comme dit le souhaiter l'organisation continentale".
 

"Les responsables du FNDU ont compris que c'est la seule possibilité de pousser le régime à revenir à la raison", souligne un analyste dans un article paru dans un journal local.
 

Toutefois, nombre de dirigeants de l'opposition, notamment Kane Hamidou Baba, candidat malheureux à la présidentielle de 2009, restent optimistes quant au report du scrutin.
 

"Nous souhaitons et nous continuerons à nourrir l'espoir de voir le pouvoir changer d'attitude et ce, jusqu'à la dernière minute", a souligné Kane Hamidou Baba, sur les ondes d'une radio privée locale.
 

Du côté de la majorité présidentielle, les préparatifs de la campagne électorale se poursuivent come si de rien n'était. Les directoires de campagnes sont déjà à l'œuvre et l'administration est engagée à assurer les conditions optimales pour "assurer l'organisation de la présidentielle dans la sérénité".
 

Parmi les opposants historiques mauritaniens qui boycottent la présidentielle figurent notamment Ahmed Ould Daddah (quatre fois candidat à la présidentielle) et Messaoud Ould Boulkheir, ancien président de l'Assemblée nationale et actuel président du Conseil économique et social.
 

En définitive, cinq candidats, dont le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, brigueront les suffrages des électeurs à cette élection. Les quatre autre candidats sont l'ancien ministre des Finances Boidiel Ould Houmeid, l'ancien journaliste Ibrahima Moctar Sarr, la candidate indépendante Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss et le militant antiesclavagiste, Biram Ould Dah Ould Abeid.

Source: Afriquinfos

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires